Portrait de Sebastian Vettel et palmarès

sebastian vettel
Portrait de Sebastian Vettel et palmarès

Qui est Sebastian Vettel ?

Né le 3 juillet 1987 à Heppenheim en Allemagne, Sebastian Vettel est l’un des plus jeunes champions de F1, vainqueur quatre fois consécutives du championnat du monde de Formule 1, rivalisant ainsi avec Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher.

Le jeune pilote allemand débute les compétitions de karting en 1995 et décroche une victoire à la Coupe de Monaco de karting et la course junior 1. Il est rapidement remarqué par le « Red Bull Junior Team », un sponsor qui financera sa carrière. En 2003, il fait ses débuts en sport automobile en championnat d’Allemagne de Formule BMW où il termine second de la discipline.

Sous contrat avec BMW depuis 2005, Sebastian Vettel effectue un premier test en Formule 1 pour le compte de l’écurie Williams-BMW. Les performances du jeune pilote, âgé seulement de 19 ans, impressionnent puisqu’il réalise le meilleur temps de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Italie. L’Allemand que l’on baptisera plus tard « Baby Schumi » fait ses premiers pas en F1. Sebastian Vettel fait partie de ces pilotes qui ne négligent pas le développement de leur monoplace et le travail d’équipe. Ce n’est que le début d’une vaste ascension. Retour sur une carrière fulgurante.

  • Sebastian Vettel effectue ses débuts de pilote titulaire avec la Scuderia Todo Rosso à l’occasion du Grand Prix de Hongrie qu’il termine à la seizième place.
  • Il signe la pole position du Grand Prix d’Italie sous une pluie battante. À 21 ans, il devient ainsi le plus jeune poleman et le plus jeune vainqueur de l’histoire de la Formule 1, détrônant Fernando Alonso.
  • Red Bull Racing annonce son recrutement. Lors du Grand Prix de Chine, Vettel décroche la pole position et remporte la seconde victoire de sa carrière, la première de l’écurie britannique.
  • Lors du Grand Prix d’Abu Dabi, Vettel remporte la course et devient le plus jeune champion du monde de l’histoire à 23 ans 4 mois et 11 jours. Il termine sa saison avec le plus grand nombre de pole positions (10), de victoires (5, égalité avec Alonso), de podiums (10, égalité avec Alonso et Webber) et de tours en tête (382).
  • Sebastian Vettel est sacré plus jeune quadruple champion du monde. Sur le circuit du Nürburging, le pilote Red Bull a dû résister aux Lotus du Finlandais Kimi Räikkönen et Romain Grosjean pendant la majeure partie du Grand Prix d’Allemagne afin d’accrocher son quatrième succès de l’année. Vettel doit faire face à des ennuis de SREC (Système de récupération de l’énergie cinétique), qui ne l’empêcheront pas de dominer l’épreuve.
  • L’Allemand passe à la Scuderia Ferrari. Lors du Grand Prix de Singapour, il obtient sa première pole position depuis le G P du Brésil de 2013. C’est sa première avec la Scuderia et la première de l’écurie italienne depuis le Grand Prix d’Allemagne 2012.
  • Après un passage à blanc sans aucune victoire, Vettel remporte quatre GP. Lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan, alors qu’il se retrouve en deuxième position derrière la Mercedes de Lewis Hamilton dès la fin du premier tour, Sebastian Vettel est surpris par un freinage du pilote anglais. Il percute son rival dans un mouvement d’humeur, ce qui lui vaut ultérieurement une pénalité de 10 secondes. La FIA décide de ne pas plus le sanctionner et Sebastian Vettel reconnaît sa responsabilité dans une lettre d’excuses publique.
  • Le quadruple champion ne remporte qu’une seule victoire à Singapour, et obtient son pire classement depuis qu’il est au sein de l’équipe en terminant à la cinquième place du championnat pilotes derrière son coéquipier Charles Leclerc.

Le palmarès d’un pilote automobile d’exception

Depuis ses débuts en Formule 1 en 2007, lors du Grand Prix des États-Unis où il termine 8e sur le circuit d’Indianapolis, Sebastian Vettel a cumulé les exploits. Au cours de ses 13 saisons en Formule 1, le coureur allemand aura remporté quatre titres de champion du monde (2010, 2011, 2012, 2013). Vettel se distingue par ses 53 victoires, 57 pole positions, 120 podiums et 38 meilleurs tours en course.

La carrière de Vettel signe aussi un nombre de performances. En 2008, il est sacré plus jeune poleman à 21 ans et 72 jours, puis plus jeune vice-champion du monde à 22 ans et 121 jours en 2009 et enfin plus jeune quadruple champion du monde à 26 ans et 116 jours après le GP d’Inde en 2013. Cette année-là, il rafle 13 victoires, un record codétenu avec son compatriote Michael Schumacher en 2004 ; dont 9 victoires consécutives du Grand Prix de Belgique au Grand Prix du Brésil.

Partager cet article