Nombres de victoires, vitesse, abandons, le top des records de la f1 !

records-saison-2017-f1
Nombres de victoires, vitesse, abandons, le top des records de la f1 !

Le record de la vitesse maximale en formule 1

kimi-raikkonenKimi-Matias Räikkönen est né le 17 octobre 1979 à Espoo en Finlande.

Il est sacré champion du monde de F1 en 2007. Il est surnommé par les médias « Iceman » car il a une grande capacité à conserver son sang-froid en toutes circonstances.

Kimi Räikkönen a débuté la F1 en 2001 avec l’équipe Sauber.

De 2002 à 2006, il est pilote pour l’écurie McLaren avant de rejoindre le Team Scuderia Ferrari de 2007 à 2009.

De 2012 à 2013, il est engagé par l’écurie Lotus F1 Team et retourne en 2014 chez Scuderia Ferrari, écurie dans laquelle, il est à ce jour toujours engagé.

C’est en 2005 qu’il réalise le record de vitesse lors d’une manche du championnat. En effet, c’est lors du Grand Prix d’Italie, au volant de la McLaren-Mercedes, qu’il atteint la vitesse de 370.1 km/h.

Cependant, le record de vitesse absolu d’une Formule 1, est de 413,205 km/h. c’est un record non officiel qui a été réalisé en 2005 par un pilote sud-africain Alan Van Der Merwe sur une piste d’aéroport en Californie. 

 

Le pilote de F1 ayant le plus grand nombre de défaites et d’abandons

andrea-de-cesarisAndrea de Cesaris est né le 31 mai 1959 à Rome en Italie.

Il a participé au championnat du Monde de F1 durant 15 saisons de 1980 à 1994.

Engagé par 10 écuries tout au long de sa carrière, il a été notamment le coéquipier de Michael Schumacher en 1991 au sein de l’écurie novice Jordan Grand Prix.
Andrea de Cesaris qui a participé à 208 Grands Prix dans sa carrière, n’a jamais connu la victoire.

Durant la saison du Championnat du Monde de 1981, au sein de l’écurie McLaren, Andrea de Cesaris, endommage pas moins de 18 monoplaces. Ces nombreux dommages, lui valent le surnom de « Andrea de Crasheris ».

Avec ces accidents, il cumule les deux tristes titres de recordman du plus grand nombre d’abandons et de défaites en Grands Prix. En effet sur les 208 Grands Prix disputés, il a abandonné 148 fois, soit une moyenne de 71% d’abandons, et n’a jamais gagné de course.

Sur la seconde marche de ce podium, on retrouve un autre pilote italien, Riccardo Patrese qui lui a participé à 256 Grand Prix dont 145 abandons, soit plus de 50% sur l’ensemble de sa carrière.

En troisième position, encore un pilote italien, Michele Alboreto, qui a disputé 194 courses et a dû abandonner 102 fois.

 

Le plus jeune champion du monde de F1

sebastian-vettelSebastien Vettel est né le 03 juillet 1987 à Heppenheim en Allemagne.

Il est quadruple champion du monde de F1, consécutivement en 2010, 2011, 2012 et 2013.
Il fait ses débuts en Formule 1 en 2007, au sein de l’écurie BMW Sauber, suite à l’indisponibilité de l’un des pilotes. Cette première course officielle, lors du Grand Prix des Etats-Unis à Indianapolis, lui permet de décrocher son premier point en se classant 8ème. Il est cette année-là le plus jeune pilote de l’histoire de la Formule 1 à inscrire un point à l’âge de 19 ans et 11 mois. (Record depuis battu par Max Verstappen).

Depuis le début de sa carrière, il a connu 3 écuries : Bmw Sauber en 2007, Scuderia Toro en 2008 et depuis 2015 et Red Bull Racing de 2009 à 2014.

En remportant le Championnat du monde de F1 en 2010, il devient le plus jeune champion du monde de l’histoire de la F1 à 23 ans et 135 jours. Ce fut une saison remarquable pour lui avec le plus grand nombre de pole positions (10), de victoires (5), de podiums (10) et de tours en tête (382) en 2010.

 

Concernant ce record, il est suivi de près par Lewis Hamilton, sacré pour la première fois, champion du monde en 2008 à l’âge de 23 ans et 301 jours.

En troisième position, on retrouve Fernando Alonso, sacré en 2005 à l’âge de 24 ans et 59 jours.

 

Le pilote de f1 le plus âgé ayant gagné un grand prix

luigi-fagioliLuigi Fagioli est né le 9 juin 1898 à Osimo en Italie. Il a participé deux années consécutives au Championnat du Monde de F1.

Avant cela, il a débuté la compétition automobile en 1925, au volant de voitures de sport. Il disputera notamment des courses pour Maserati, Ferrari ou encore Alfa Roméo. C’est en 1950, au sein de l’écurie Alfa Roméo, que Luigi Fagioli dispute son premier championnat du monde de F1. Il remportera la 3ème place du championnat cette année-là.

En 1951, lors de la course du Grand Prix de France, il doit céder le volant à son très célèbre coéquipier Juan Manuel Fangio qui gagne la course. La victoire et donc partagée entre les deux pilotes, ce qui fait de Luigi Fagioli, 53 ans et 22 jours, le pilote le plus âgé à remporter un Grand Prix de F1.

Cependant, il ne supportera pas de partager cette victoire et quittera la Formule 1 la même année.

 

 

Le pilote ayant le plus grand nombre de victoires en Grand Prix

Michael-SchumacherMichael Schumacher est né le 3 janvier 1969 à Hürth-Hermülheim en Allemagne. C’est un grand nom dans l’univers de la F1 ; Plusieurs records lui sont reconnus. Il est tout à bord le plus Grand détenteur de titres de champion de monde, puisque couronné 7 sept reprises en 1994, 1995, 2000, 2001, 2002, 2003 & 2004.

Les années d’activité de ce pilote sont scindées en deux périodes : de 1991 à 2006 et de 2010 à 2012. Entre temps, il sera consultant pour l’écurie Scuderia et reprendra le volant pour des essais-privés.

Durant sa carrière, il aura rejoint 4 écuries : Jordan Grand Prix en 1991, Benetton Formula de 1992 à 1995, Scuderia Ferrari de 1996 à 2006 et Mercedes Grand Prix de 2010 à 2012.

Michael Schumacher détient aussi le record du nombre de victoires dans l’histoire de la Formule 1. En effet, tout au long de sa carrière, il a disputé 307 Grands Prix pour 91 victoires soit une moyenne de 29% de courses remportées.

 

Il est suivi sur le podium par Lewis Hamilton qui compte 62 victoires sur ces 208 Grands Prix soit 29.81% de réussite et le pilote français Alain Prost avec 199 courses pour 51 victoires.

 

Le record du pilote avec le plus de pole position à l’occasion d’un grand prix

lewis-hamiltonEn sport mécanique sur circuit, la pole position ou position de tête est la première place de la grille de départ. Elle est généralement déterminée lors d’une séance de qualification, où les pilotes cherchent à faire le tour le plus rapide.

Pour ce record-là, nous retrouvons le pilote Lewis Hamilton. Né le 07 janvier 1985 à Stevenage en Angleterre, il débute sa carrière de Formule 1 en 2007.

De 2007 à 2012 il dispute les championnats au sein de l’écurie McLaren et depuis 2013 aux côtés de l’écurie Mercedes. Au cours de ses 208 Grands Prix disputés, il a été sacré à quatre reprises champion du monde en 2008, 2014, 2015, 2017.

Il obtient en 2017, lors du Grand Prix d’Italie sa 69ème pole position, battant le précédent record de 68 pole position détenue par Michael Schumacher depuis le Grand Prix de France en 2006.

En fin de saison 2017, il en comptabilise 72 et réalise son 117ème départ en première ligne, un de plus que Michael Schumacher.

En 3ème position sur ce record, on retrouve le célèbre pilote Ayrton Senna avec 65 pôle position sur les 162 manches qu’il a disputées, soit une moyenne de 40% de départs en pole position.  

 

Le pilote de F1 ayant réalisé le plus grand nombre de podiums

Sans grande surprise, le pilote qui comptabilise le plus grand nombre de podiums n’est autre que Michael Schumacher avec 155 podiums sur les 307 courses qu’il a disputé soit en moyenne un podium toutes les deux courses. Il est suivi par Lewis Hamilton qui en compte 117 sur les 208 courses auxquelles il a participé et le pilote français Alain Prost, avec 106 podiums sur 199 Grands Prix.

 

L’écurie ayant le budget le plus important en formule 1

En 2017, le budget moyen d’une écurie de F1 s’élève à 256 millions d’euros. D’un point de vue extérieur, cette somme peut paraitre astronomique, mais le sport automobile est une discipline très coûteuse car plusieurs composants sont à prendre en compte pour la réalisation d’une saison de F1 :

  • Les salaires : pilotes, dirigeants, employés, etc.
  • La recherche et développement de la voiture : banc d’essai, tests en piste, etc.
  • Les opérations extérieures : logistique, divertissement, etc.
  • Le matériel : tout le consommable sur une saison tel que le châssis, le moteur, les pneumatiques, le gazole, etc.

Pour cette saison 2017, Mercedes a disposé du plus gros budget avec un total de 470 millions d’euros.

Il est suivi de près par le Team Ferrari avec 465 millions d’euros et de Red Bull avec 440 millions d’euros.

Le plus petit budget revient au Team Sauber avec 90 million d’euros.

 

Le pilote le mieux payé en Formule 1 

Le pilote le mieux payé de cette saison est le champion de monde 2017 Lewis Hamilton ! Malgré les estimations dans notre article précédent qui plaçait Fernando Alonso à la première place, celui-ci n’est plus le mieux payé du plateau.

Si l’on met de côté les bonus et contrats publicitaires, Lewis Hamilton a touché 32 million d’euros de salaire annuel en 2017. Il a été rejoint par Sébastian Vettel qui dans sa dernière année de son actuel contrat a gagné 32 millions d’euros.

Sur la troisième marche, nous retrouvons Fernando Alonso avec 30 millions d’euros.

Pour les estimations des salaires de la saison 2018, tout semble bouleversé ; en effet, Sébastian Vettel prendrait la première place du podium avec un salaire annuel estimé à 60 millions de dollars (bonus et revenus publicitaires inclus). En seconde position, le quadruple champion du monde Lewis Hamilton avec 50 millions de dollars. Enfin, en troisième position, même s’il n’a plus gagné de course depuis 5 ans, Kimi Räikkönen devrait empocher 40 millions de dollars. Quant à Fernando Alonso, il chute à la quatrième place du classement.

Pour nos quatre pilotes français engagés dans le championnat du monde 2018, Romain Grosjean conserve son statut du pilote français le mieux payé du plateau en conservant la 11ème place avec 4.45 millions de dollars. En l’espace d’un an Esteban Ocon passe de la 18ème à la 12ème place avec un salaire estimé à 3 millions de dollars. Pierre Gasly quant à lui récupère la 18ème place d’Esteban Ocon avec 400 000 dollars et Charles Leclerc 20ème et dernier du classement avec 150 000 dollars.

 

Si vous aussi vous souhaitez vivre les sensations fortes de ces pilotes lors de l’un de nos stages de pilotage en FR 2.0, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !

 

RÉSERVEZ VOTRE STAGE DE PILOTAGE MONOPLACE

Partager cet article