Trackdays : des journées pour piloter sa voiture sur circuit

Trackdays : des journées pour piloter sa voiture sur circuit

Beaucoup de passionnés d’automobile qui disposent d’un budget suffisamment conséquent, se font le plaisir de s’offrir une belle voiture de sport ou de course.

Mais il est difficile de tester et d’exploiter toute la puissance de ces très belles voitures sur les routes classiques de France ou d’Europe où la répression routière reste très forte.

C’est pourquoi, depuis plusieurs années maintenant, une pratique bien exploitée aux Etats-Unis s’est développée : le Trackday ou track day.

 

Qu’est-ce qu’un Trackdays ?

Un trackday, que l’on peut traduire par « journée circuit », consiste à la location de la piste d’un circuit sur une ou plusieurs journées. Ces journées sont ouvertes à toutes personnes qui possèdent une voiture sportive, de course ou une moto et qui souhaitent partager une ou plusieurs journées sur circuit avec d’autres amateurs auto-moto.

Cela permet de piloter sa propre voiture sur un circuit sécurisé afin de tester toutes les capacités et la puissance de ces voitures sportives.

Ces journées sont généralement organisées par les circuits, les associations automobiles, les clubs de motos, les écoles spécialisées ou les clubs constructeurs tels que Lotus ou Porsche par exemple.

Deux mots d’ordre régissent le pilotage sur circuit : plaisir et sécurité : plaisir car il s’agit d’une journée de loisir et non de compétition. En effet, les participants (les gentleman drivers) se réunissent dans le but de partager leur passion commune et non dans le but de réaliser des courses. Et sécurité car le trackday a lieu uniquement sur un circuit homologué et sécurisé pour la pratique du pilotage.

Presque une centaine de circuits en France et en Europe reçoivent ou organisent ce type de journées.

 

Les différents type de Trackdays

Plusieurs Trackdays ont lieu chaque jour un peu partout en France et en Europe, de quoi satisfaire le plus grand nombre de passionnés. Cependant, il faut distinguer les deux types de trackday qui répondent chacun à des objectifs ou des attentes différents. Les roulages « open », c’est-à-dire libres ou les roulages par sessions.

Les « Open pitlane »

Ces journées de roulage sont généralement ouvertes à différentes catégories de voitures : voitures GTI, berlines, voitures de compétition ou de collection, Prototypes, monoplaces…

Il y a un nombre limité de places afin que le roulage soit libre, en moyenne une trentaine de voitures par jour.

Le Gentleman driver roule au rythme qu’il souhaite et n’a pas de contrainte de « sessions » ou « de séries », la piste est en accès libre illimité durant toute la durée du stage de pilotage.

C’est pourquoi, ces trackday open pitlane s’organisent par catégories de voiture : une journée pour les berlines, une journée pour les prototypes, une journée de monoplaces… La règlementation des circuits interdit par exemple de faire rouler simultanément des GT et des monoplaces.

 Le trackday open se compose d’un briefing sécurité en début de journée, d’un roulage le matin et/ou d’un roulage l’après-midi.

Les « sessions »

Le trackday par sessions ou par séries sous-entend que le roulage est délimité. Il est réparti par catégorie de voitures et par temps de roulage.

Ainsi, il est possible de faire rouler tous types de voitures, de la GT au prototype ou à la monoplace.

Le rythme sur la piste est donc alterné, ce qui permet de faire des débriefings entre chaque session ou de partager un moment convivial avec les autres participants dans le paddock.

Le nombre de participants peut ainsi être plus important que sur une journée Open.

 

Comment préparer sa voiture à une journée sur circuit ?

Se renseigner auprès de son assurance auto

Pratiquer en compétition ou en loisir, le sport automobile comme d’autres disciplines ne sont pas sans danger et les conséquences en cas d’accident peuvent être lourdes.

Il est donc indispensable de bien s’assurer avant de se rendre sur un circuit.

Pour tous les trackdays organisés, une assurance RC « Responsabilité Civile » vous sera obligatoirement demandée. Cette assurance garantit tout dommage corporel ou matériels causés à un tiers. Ce qui veut dire que chacun à l’obligation de réparer les dommages causés à un tiers.

Le conducteur quant à lui n’est pas toujours assuré : il existe différentes assurances telles que la garantie corporelle pilote. Il est indispensable de bien se renseigner auprès des assurances. Aussi, le conducteur peut souscrire à des assurances pour sa propre voiture. L’assurance tous risques est beaucoup plus élargie que la RC : un minimum de garantie contre le vol ou l’incendie du véhicule par exemple.

 

Vérifier l’état global de la voiture

Les contraintes subies par la voiture sur circuit automobile sont bien plus importantes que sur route. C’est pourquoi, il est essentiel de préparer correctement sa voiture avant de se lancer sur la grille de départ.

  • L’état général du véhicule doit être impeccable pour garantir confort et sécurité au pilote. Il faut donc vérifier le pare-brise, les essuie-glaces, les rétroviseurs, et les feux de la voiture.
  • Les freins : Un bon entretien des freins, des disques et plaquettes est essentiel : les plaquettes ne doivent pas être usées à plus de 50% et le liquide de frein doit avoir été changé récemment (choisir de préférence du liquide spécial haute température).
  • Pneus et jantes : il est important de vérifier l’usure des pneumatiques, vérifier qu’il n’y a pas de déformation ou de plat ainsi que la pression de gonflage.
  • Les anneaux de remorquage doivent également être en place (obligatoire pour au moins un).

Il est aussi conseillé de prévoir du matériel d’assistance rapide en cas de besoin. Prévoir de l’huile moteur, du liquide de refroidissement, du liquide de frein, de quoi vérifier la pression des pneumatiques ou encore un jeu de plaquettes.

 

Combien coûte une journée sur piste ?

Le prix d’une journée de conduite sur circuit varie en fonction de l’organisateur, du circuit sur lequel on souhaite se rendre ou encore le type de journée à laquelle on souhaite participer.

La plus grande variation de prix se joue sur le type de circuit sur lequel on souhaite se rendre. Un circuit disposant d’une petite structure ne coutera pas le même prix qu’un circuit tel que Magny-Cours ou le Castellet (Paul Ricard) où les frais généraux ou d’entretien sont élevés.

Aussi, l’organisateur peut faire varier le prix selon la qualité du trackday mis en place. En effet, il peut faire appel a des photographes ou caméraman ou encore à une équipe d’assistance technique pour proposer une journée clés en mains.

Il est possible de se faire coacher par un ou plusieurs ingénieurs présents sur la journée. Cela s’ajoute au prix du trackday et varie généralement entre 150 et 300€.

Dans le prix affiché, il faut également tenir compte du type de trackday auquel on participe. Les journées « Open pitlane » seront plus chères que les journées » sessions puisque la piste est en accès libre tout au long de la journée avec un nombre de voitures limité.

Avec les sessions ou séries, un temps de roulage est imposé tout au long du trackday.

Si l’on tient compte du type de circuit, du type d’organisateur et du type de roulage, la journée trackday varie entre 100 et 3000€.

Exemple : 100€ pour une journée trackday sessions sur le circuit de Croix en Ternois. Avec en tout 6 à 8 sessions de 15 à 20 minutes sur la journée de 09h00 à 18h00.

2900€ pour une journée « open pitlane » sur le circuit du Castellet qui comprend au maximum 25 voitures sur la journée, un instructeur, une assistance technique et un service photo à disposition gratuitement et un open bar, lunch et cocktail.

Les frais de déplacement et d’entretien sont aussi à prévoir sur ces journées :

  • Le carburant : une voiture de sport consomme deux à trois fois plus sur circuit que sur route
  • Les pneumatiques à renouveler régulièrement
  • L’usure des plaquettes de frein
  • Les réparations et les entretiens divers sur la voiture
  • Les frais de déplacement : hôtel, restauration et coût du voyage

Ces journées sont une belle occasion de tester la puissance et les capacités de sa propre voiture en toute sécurité !

Le nombre de trackdays organisés est en constante augmentation, ce qui permet à chacun de trouver le trackday qui remplit toutes les attentes et objectifs.

Notre école de pilotage CD SPORT, propose également sur certaines de ses journées, une formule trackdays, pour les écoles ou team qui souhaitent se joindre à nous EN France ou en Europe.

Pour tout renseignement, nous contacter directement par téléphone ou par mail.

Tel : 09 65 15 02 95 – Mob : 06 89 10 21 08

Mail : pilotage@cd-sport.com

 

Partager cet article