En quoi consiste la Mitjet ?

Découvrez notre article En quoi consiste la Mitjet ? par CD-Sport
En quoi consiste la Mitjet ?

Vous êtes passionné par le monde de l’automobile et des voitures de course ? Connaissez-vous la Mitjet ? Cette catégorie de voiture sportive, née en 2006, offre la possibilité aux pilotes amateurs et professionnels de s’affronter sur la piste. Performances, modèles emblématiques, modalités d’accès et déroulement des championnats, nous passons en revue la Mitjet et son histoire.

Qu’est-ce que la Mitjet ?

Créée en 2006 par Jean-Philippe Dayraut, la Mitjet est une catégorie de voitures sportives destinées à participer à des épreuves automobiles sur piste. Le slogan de la Mitjet, la course pour tous, est évocateur : ces autos de compétition ont été conçues pour donner la possibilité aux pilotes professionnels et amateurs de s’adonner aux joies des sports automobiles. Le prix d’une saison en Mitjet, voiture et frais de courses inclus, est de 28 700 € en moyenne, ce qui est peu quand on sait qu’une saison en Formule 3 coûte dans les 650 000 €. Pour ce prix, tous les participants auront à disposition des biplaces similaires et pourront s’affronter sur les plus grands circuits automobiles de France et d’Europe.

Quelle est l’histoire de la Mitjet ?

Tout commence en 2006, avec la création de la Mitjet 1300. Spécialement conçu pour les épreuves de vitesse, ce bolide possède un moteur de 150 chevaux pour un poids de 520 kg. 6 ans plus tard, la Mitjet 1300 est rejointe par la Mitjet 2L. Quelques années plus tard, en 2014, la Mitjet 1300 est remplacée par la Mitjet Supertourisme. Cette dernière possède un moteur plus puissant, et obtient rapidement le label Championnat de France de Supertourisme de la Fédération française du sport automobile.

Nouveau tournant pour la marque en 2020 : Mitjet change de propriétaire et est rachetée par Christophe Cresp, un passionné de sport automobile souhaitant plus que jamais rendre l’expérience de la course accessible à tous. Mitjet devient alors Mitjet International.

Les différentes voitures Mitjet

Comme nous l’avons évoqué, différents types de Mitjet se sont succédé au fil des années. Voyons de plus près ce que ces bolides ont sous le capot…

La Mitjet 1300

Voiture de course par excellence aux débuts des Mitjet, la Mitjet 1300 associait un moteur Yamaha XJR de 1300 cm3 à un solide châssis tubulaire en acier. Avec 150 chevaux pour 520 kg et une boîte de vitesses séquentielle à 5 vitesses, la Mitjet était puissante, rapide, mais aussi relativement facile à prendre en main par les débutants.

La Mitjet 2L

Sous son châssis tubulaire en acier homologué par la FIA, la Mitjet 2L tient toutes ses promesses. Plus lourd que la Mitjet 1300, avec un poids de 750 kg, le bolide dispose d’une puissance plus importante, de 230 chevaux. La différence se situe également au niveau de la boîte de vitesses, qui comporte maintenant 6 vitesses SADEV. Conçue exclusivement pour la course, la Mitjet 2L est facile à prendre en main et idéale pour s’initier aux sports automobiles. Elle est également plus sécurisée que son prédécesseur… Et tout aussi agréable à piloter.

La Mitjet Supertourisme

Dernière arrivée des Mitjet, la Mitjet Supertourisme a trois maîtres-mots : fluidité, vitesse et sécurité. Côté puissance, elle égale presque les F3 avec ses 330 chevaux. Toujours équipée d’une boîte de vitesses séquentielle 6 vitesses SADEV, elle pèse 850 kg pour une longueur de 4,30 mètres. C’est la voiture de course à adopter si vous avez un niveau intermédiaire et recherchez des sensations de vitesse et de puissance : ce bolide vous offrira beaucoup de plaisir une fois que vous serez parvenu à le dompter !

Les championnats de Mitjet

Les courses 2L et ST du Mitjet International se dérouleront à 100 % au sein de l’Ultimate Cup Series 2020, sur six des sept meetings. Quatre courses par meeting auront lieu partout dans le monde. Étant donné le contexte sanitaire actuel, les 3 premières dates ont été reportées, sans informations concernant les dates de report à ce jour. Quoi qu’il en soit, les épreuves se dérouleront entre la France et l’Espagne, au Mans, à Dijon, à Magny-Cours, à Castellet, Barcelone et Navarra.

Chaque meeting aura lieu le week-end et se déroulera de la manière suivante, vous offrant 3 heures de temps de roulage :

  • 2 sessions de 30 minutes d’essais libres ;
  • 2 sessions de 15 minutes de qualifications ;
  • 4 courses de 20 minutes.

Pour participer aux courses, vous devrez prévoir les frais d’engagement pour la saison complète, soit 9 900 € hors taxes, 2 000 € HT pour l’engagement aux meetings, mais aussi 350 € HT par pneu (par temps sec) ou 415 € HT par pneu (par temps pluvieux). Vous devrez également réussir les tests officiels, réalisés à Nogaro et au Mans. Prévoyez en moyenne 300 € par journée de test.

Vous connaissez maintenant tout de la Mitjet, des modalités des championnats aux différents modèles. Allez-vous vous essayer à cette catégorie de course automobile et viser la meilleure performance ?

Partager cet article