Découvrir la Formule Renault 3.5

formule Renault 3.5
Découvrir la Formule Renault 3.5

La formule Renault 3.5, débarquée dans monde de la course automobile en 2005, a vu passer de nombreux talents. Parmi eux, de grands noms de la F1 comme Marc Géné, Kevin Magnussen, Carlos Sainz Jr, Robert Kubika, Heikki Kovalainen, ou encore Fernando Alonso. Dans cet article, nous faisons le point sur les caractéristiques techniques de ce bolide et sur les dates qui ont marqué son histoire.

L’histoire de la compétition de Formule Renault 3.5

La Formule Renault 3.5 est plus ancienne qu’on ne le pense : elle existe en réalité depuis 1998, sous le nom d’Eurocup Formule Renault V6. À l’époque, la compétition a été intégrée, aux côtés de l’ETCC et du championnat FIA GT, au Super Racing Weekends Eurosport.

En 2005, l’écurie Renault récupère les World Series des mains de Nissan pour créer une nouvelle compétition : la Formula Renault 3.5 Series. Elle devient alors la compétition reine des World Series. De nombreux pilotes passent directement de la Formule Renault 3.5 à la Formule 1, car aucune hiérarchie n’existe à l’époque : c’est le cas de Robert Kubica en 2005.

Zoom sur la Formule Renault 3.5

La monoplace est le fruit d’un cahier des charges strict : la Renault 3.5 présente une boîte de vitesse à 6 rapports avant et marche arrière, un moteur V8 Zytek-Renault 3,4 litres pour une puissance maximale de 530 chevaux. Dotée de suspensions à doubles triangles superposés et d’une transmission à propulsion, la R3.5 est taillée pour les pistes de course. C’est une petite Formule 1, bien qu’elle soit dotée d’une conception simplifiée. La Formule Renault 3.5 a d’ailleurs été conçue en ce sens et réplique  le pilotage des F1 en termes d’environnement technique

(changement de vitesses au volant, freins en carbone, grosse charge aérodynamique…).

La maîtrise des coûts et l’équité sont assurées par une limitation du quota des pneumatiques, des contrôles techniques minutieux et une interdiction des essais privés.

La fin d’une époque

Après onze saisons organisées par Renault sport, le constructeur se retire de la discipline en 2015. La discipline prend alors le nom de Formule V8 3.5. Malheureusement, la discipline s’éteint deux ans plus tard. Déprogrammée du calendrier 2018, la discipline n’a pas résisté face à la montée en puissance de la Formule 2 et la Formule 3. Elle se retire du domaine du sport automobile, faute de participants ?

La Formule Renault 3.5 aura tout de même marqué l’histoire. Malgré sa sortie de scène, la F3.5 restera en effet l’une des séries de monoplaces les plus réussies de ces dernières années. Elle a permis à de nombreux jeunes talents de se faire une place dans le monde de la F1. Parmi eux, de grands noms comme Esteban Ocon, Fernando Alonso, Kevin Magnussen, Carlos Sainz Jr, Robert Kubika, Heikki Kovalainen. Un retour à terme de la série n’est pas écarté : la Formula V8 Renault 3.5 va étudier un retour du championnat dans quelques années, après avoir effectué une analyse des coûts qui en découleraient. Affaire à suivre !

Partager cet article