Le retour de Renault en F1 : Histoire et palmarès du champion français

Renault F1
Le retour de Renault en F1 : Histoire et palmarès du champion français

Renault avait deux options : revenir à 100% ou sortir complètement. Après analyse détaillée, j’ai pris ma décision : Renault sera présent en Formule 1 dès 2016.  Carlos Ghosn.  

Renault Formule 1

C’est dorénavant officiel, Renault fera son retour en F1 cette saison 2016 !!

Il aura fallu attendre 5 longues années avant de pouvoir retrouver la Team Renault dans les grilles de départ du championnat de F1.

Après plusieurs mois de pourparlers, l’accord de rachat de l’écurie Lotus signe le retour de l’écurie française.

Le retour en course de l’écurie Renault

L’écurie Renault avait décidé de prendre, dès 2010 du recul sur le monde de la F1. Elle été cependant restée motoriste du championnat, puisqu’elle fournissait les moteurs à l’écurie Red Bill Racing et Sebastien Vettel. Elle a remporté entre 2010 et 2013 4 titres de constructeurs et 4 titres de pilotesRenault Formuale 1

Ce rachat permet à l’écurie Lotus d’éviter la liquidation judiciaire qui été prévue pour l’été 2016 et de disparaître du monde de la F1.

En échange d’un retour au premier plan et du sauvetage de l’équipe, l’écurie Renault souhaite obtenir la garantie de revenus commerciaux avantageux tels que les écuries phares du championnat : Ferrari, Red Bull ou encore Mercedes.

Le retour de Renault, c’est l’assurance d’un nouveau prétendant au titre face aux autres grands compétiteurs.

Car l’écurie Renault est présente de manière quasi ininterrompue depuis 1977, en temps qu’écurie ou comme simple motoriste. Elle s’est forgé au fils des décennies, un véritable palmarès en multipliant les victoires, notamment avec sa première victoire en 1979 et en 1983 avec une place de vice-champion du monde constructeur avec Alain Prost et Eddie Cheever. Deux nouveaux titres constructeurs en 2005 et 2006 avec le pilote espagnol Fernando Alonso sous le nom de Renault F1.

Histoire et palmarès de l’écurie Renault 

Renault F1 TeamRenault revient en course dans le championnat F1, dans l’attente des nouvelles performances, revenons sur le parcours exceptionnel d’un des leaders historique dans la discipline automobile. 

L’écurie Renault s’est bâtît au fils des décennies au travers de 3 grandes étapes et de multiples grandes victoires qui en ont fait une écurie de grand renom.

  • 1977-1985 : Renault a fait son entrée dans l’univers de la Formule 1 en 1977, avec une seule cylindrée dans la grille de départ.

La première victoire a lieu en 1979 au grand prix de France, lors de la course sur le circuit de Dijon.

Une fois cette victoire acquise, l’équipe française a connu une progression sans relâche avec 19 autres succès.

Mais à parti de 1983, l’écurie connaît un déclin important et se retire de la F1 en temps qu’écurie, deux ans après, en 1985.

  • 1989-1997 : Renault reprend du service en Formule 1 en 1989 en tant que motoriste du William F1 Team. Durant cette période, Renault va cumuler les titres de champion constructeurs dont : 

1 titre avec Benetton Formula 1 en 1996

5 titres avec William F1 Team de 1992 à 1995 et en 1997.

Malgré un succès au rendez-vous, Renault se désengage de nouveau de la F1 en 1997. Il resta présent sur le circuit en tant que fournisseur.

  • 2000-2016 : Grâce au rachat de l’écurie Benetton en 2000 pour la somme de 120 millions d’euros, Renault revient dans la course. L’écurie a raflé deux nouveaux tires de champion des constructeurs en 2005 et 2006 sous le nom de Renault F1 Team.

Une fin de contrat avec Fernando Alonso en 2010 marque un nouveau retrait de Renault dans la F1, par le rachat de Renault par Genii Capital.

En 2016, Renault compte bien se démarquer et espère une victoire très rapidement.

Les pilotes qui ont marqué l’écurie Renault 

Alain Prost : de 1981 à 1983 

Alain Prost est le premier pilote de Renault à se démarqué dans le championnat, et assure à Renault trois titres consécutifs :

3e/3e/2e du championnat du monde constructeurs

5e/4e/2e du championnat du monde des pilotes F1.

Renault fini par se séparer du pilote en 1983 et enchaîne les défaites. Ceci marque le premier retrait de l’écurie.

Fernando Alonso : 2003-2006 

L’écurie connaît un renouveau grâce à l’arrivée de Fernando Alonso. Rebaptisée Renault F1 Team, l’écurie remporte deux victoires consécutives :

  • Champion du monde des pilotes en 2005 et 2006
  • Champion du monde  constructeurs en 2005 et 2006.

Rendez-vous le 3 avril prochain en Australie pour connaître les premières performances de la saison de la nouvelle écurie Renault.

Partager cet article