Motoriste F1 : palmarès des meilleurs motoristes de Formule 1

Motoriste F1 : Palmares des meilleurs motoriste de Formule 1
Motoriste F1 : palmarès des meilleurs motoristes de Formule 1

Impossible de ne pas mettre en avant l’existence des motoristes. Ils ont forgé l’histoire du sport automobile. Derrière cette appellation se cachent de grands noms de la course de Formule 1, dont Ferrari et Mercedes.

Qu’est-ce qu’un motoriste de F1 ?

De nombreux constructeurs automobiles se spécialisent dans la conception et la fabrication de moteurs spécifiques de monoplaces. Ces constructeurs de moteurs de F1 sont connus sous le nom de « motoristes ».

Liste des 4 meilleurs motoristes de F1

Le top 4 des meilleurs motoristes de F1 compte en tête de palmarès la marque au cheval cabré. Depuis 1951, Ferrari n’a manqué aucun championnat du monde de Formule 1, avec au compteur 239 victoires au Grand Prix et un taux de réussite de 24,07 %.

En deuxième place figure le motoriste Mercedes avec ses 188 victoires au Grand Prix. La première victoire du motoriste s’inscrit en 1954 avec un moteur fait maison et une F1 pilotée par Juan Manuel Fangio. Côté efficacité, son taux de réussite est de 39,17 %.

Le français Renault se hisse à la troisième place des meilleurs motoristes de F1 en ayant accumulé jusqu’ici 177 victoires au Grand Prix. 25 de ces succès lui viennent de son V6 turbocompressé, introduit pour la première fois au Grand Prix de Grande-Bretagne en 1977. La puissance des F1 équipées par la marque au losange est éprouvée. Le propulseur du motoriste lui vaut un taux de réussite évalué à 25,21 %.

Enfin, du haut de ses 176 victoires au Grand Prix, le motoriste Ford Cosworth marque les esprits avec un taux de réussite de 31,04 %. Par ailleurs, ses moteurs ont propulsé de nombreux châssis, dont Brabham, Williams ou encore McLaren.

Les motoristes mobilisent une bonne partie du budget des écuries de F1. En 2015, par exemple, Ferrari a investi 418 millions d’euros, tandis que Mercedes a déboursé jusqu’à 467 millions d’euros. Lorsqu’on estime que le coût de développement d’un moteur de F1 peut monter à plus d’un milliard d’euros, on comprend les importants enjeux qu’impliquent la signature d’un partenariat entre un motoriste et une écurie.

Un pionnier des motoristes de F1 : Ferrari

La Scuderia Ferrari est engagée dans les championnats de Formule 1 depuis 1947. Elle est d’ailleurs pionnière dans cette activité de sport automobile. Elle s’impose également comme symbole principal de la discipline de F1 en détenant la majorité des records en points inscrits, en victoires, en meilleurs tours ou encore en Grands Prix disputés.

Honda, le motoriste de Toro Rosso et Red Bull

Écurie et motoriste, Honda Racing F1 Team a commencé à courir en 1964 pour s’arrêter en 1968.

À partir de 1983 et jusqu’en 2005, il endosse le simple rôle de motoriste. L’écurie est d’ailleurs associée à 8 titres constructeurs et pilotes, dont ceux gagnés par Ayrton Senna et Alain Prost au volant d’une McLaren.

La marque japonaise annonce toutefois qu’elle se retire de la F1 en octobre 2020, et ce, jusqu’à la fin de la saison 2021.

Les incroyables performances de Renault en tant que motoriste de Formule 1

L’écurie Renault peut se vanter de ses 11 titres de champion du monde des motoristes en F1. Le dernier en date fait d’elle pour la onzième fois le champion en sa qualité de motoriste. Sa première victoire remonte à 1992, en association avec Williams.

Mercedes AMG High Performance Powertrains : un motoriste F1 qui n’a plus rien à prouver

Le motoriste anglais Mercedes AMG High Performance Powertrains n’est plus à présenter. Champion du monde pilotes et constructeurs à plusieurs reprises, Mercedes AMG HPP conçoit et fabrique des moteurs pour monoplaces de F1. Son écurie, Mercedes-AMG Petronas, est d’ailleurs championne du monde en 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Partager cet article