Mercedes W10 : les caractéristiques d’une monoplace historique

mercedes w10
Mercedes W10 : les caractéristiques d’une monoplace historique

Parmi les écuries de F1, Mercedes Grand Prix, sous la dénomination commerciale Mercedes-AMG Petronas Formula One Team depuis 2020, fait figure de colosse. Le constructeur automobile allemand Mercedes-Benz a commencé à participer à la compétition de Formule 1 en tant que constructeur en 1954 sous le nom Daimler-Benz AG, avant de se retirer du championnat du monde en 1955 à la suite du grave accident des 24 Heures du Mans. 38 ans plus tard, Mercedes est revenu en Formule 1 en tant que motoriste de l’écurie Sauber, avant de propulser les monoplaces de McLaren à partir de 1995, de Force India et de Brawn GP. Lors de la saison 2014, l’écurie ouvre l’ère des moteurs V6 turbo hybrides, propres à la W10, et remporte chaque année depuis 2014 le titre constructeur du championnat.

Mercedes-AMG présente la W10 en 2019

La monoplace engagée par Mercedes lors du championnat du monde de Formule 1 de 2019 a été conçue par James Allison, l’ancien ingénieur de Lotus et Ferrari, Aldo Costa et Geoff Willis. Présentée cette année-là sur le mythique circuit de Silverstone en Angleterre, la Mercedes-AMG F1 W10 EQ Power+ a fait une entrée médiatique. Cette monocoque composite moulée en fibre de carbone et nid d’abeilles est dotée d’un V6 turbo hybride ouvert à 90°, limité à 15 000 tr/min. Le bolide équipé de pneumatiques Pirelli fait un poids de 743 kg.

Quelles sont les évolutions de la Mercedes W10 vis-à-vis de la W09 ?

Par rapport à son prédécesseur, la Mercedes-AMG F1 W10 EQ Power+ a subi de considérables modifications, notamment du fait des changements importants apportés aux règlements techniques pour la saison 2019 de Formule 1. Suite au nouveau règlement aérodynamique, l’écurie de Brackley a imaginé un aileron avant beaucoup plus large et simplifié, tout en travaillant à disperser l’air des pneus avant de la voiture. Pour gagner en performance, la nouvelle flèche d’argents’est dotée de suspensions plus légères et de pontons arrière simplifiés.

Les pilotes de la Mercedes W10

La dernière monoplace de Mercedes-AMG Petronas Motorsport est pilotée par le Britannique Lewis Hamilton, sextuple champion du monde et recordman du nombre de pole positions. Au volant également, son coéquipier, le Finlandais Valtteri Bottas avec qui il fait équipe depuis 2017.

Les victoires de 2019 à bord de la Mercedes W10

Invaincue dans la course aux titres mondiaux depuis l’ère du V6 turbo hybride, l’écurie allemande qui a participé aux 21 GP de la saison affiche un beau palmarès cette année-là. Pour commencer la saison, lors du Grand Prix d’Australie, Lewis Hamilton réalise sa sixième pole position consécutive à Melbourne et la quatre-vingt-quatrième de sa carrière en établissant un nouveau record du tracé à 237,194 km/h de vitesse moyenne. Au volant de la W10, les deux pilotes monopolisent la première ligne, Valtteri Bottas terminant à 112 millièmes de seconde de son coéquipier.

Au Grand Prix de France, Lewis Hamilton est intouchable. Le pilote britannique passe les cinquante-trois tours en tête de la course et obtient sa sixième victoire de la saison à bord de la W10. Lors du Grand Prix des États-Unis, Valtteri Bottas met un terme à la série de six pole positions consécutives des Ferrari et permet à son écurie de rester invaincue en qualifications à Austin depuis le début de l’ère des moteurs turbo hybrides en 2014. À Abou Dhabi, Mercedes Grand Prix achève sa saison comme elle l’a commencée, ses voitures réalisant les deux meilleurs temps des qualifications.

Partager cet article