Portrait de pilote : Lewis Hamilton

portrait-de-pilote-lewis-hamilton
Portrait de pilote : Lewis Hamilton

Lewis Hamilton, dont le prénom lui a été donné en hommage au célèbre athlète américain Carl Lewis, est aujourd’hui triple champion du monde de F1 après 10 années dans ce championnat.

Pour accéder au graal, les pilotes passent par plusieurs formules de promotion. La plupart d’entre eux suivent un chemin logique allant du karting, à la Formule Renault et au GP2. C’est le cas le Lewis Hamilton qui a suivi un apprentissage rapide et efficace passant d’une catégorie à l’autre avec des résultats impressionnants qui lui ont permis de franchir en 2007 l’ultime marche : celle de la F1.

pilote-lewis-hamilton

Itinéraire d’un champion : Lewis Hamilton

On peut dire que Lewis Hamilton a connu un parcours sans faute depuis ses débuts dans le sport automobile. C’est son père qui découvrit les talents de son fils aîné, notamment par l’incroyable coordination de ses mouvements dès son plus jeune âge. Persuadé de son talent, il mettra tout en œuvre pour que son fils perse dans le monde du sport automobile.

Il débute de ce fait le karting à l’âge de 8 ans, et met rapidement en évidence ses talents de pilotes.

Deux ans après il remporte son premier titre national qui lui vaut d’être convié à la prestigieuse cérémonie de remise de prix de la Award BRDC. Cette soirée sera déterminante pour le pilote puisqu’elle est présidée par le patron de l’écurie McLaren Ron Dennis avec qui il a pu échanger. Lewis Hamilton raconte :

« Je lui ai simplement dit que je voulais courir pour lui un jour, piloter une McLaren, et que pour cela j’avais besoin de ses coordonnées pour lui donner régulièrement des informations sur ma carrière. Il m’a signé un autographe et m’a conseillé de lui téléphoner quelques années plus tard, une fois mon permis de conduire en poche. »

lewis-hamilton-kart-3

C’est suite à cette soirée que Ron Dennis, charge l’un de ses collaborateurs de suivre les résultats et la progression de ce jeune pilote.

C’est ainsi que trois ans plus tard, Ron Dennis lui fait signer un contrat à long terme et accepte de financer sa carrière de pilote. Lewis Hamilton débute la monoplace en 2001, il participera à 4 courses du Formula Winter Championship, avec l’équipe Manor Motorsport où il termine 7ème.

L’année suivante, il se lance dans la Formule Renault 2000 en Angleterre (3ème du championnat) et également en Eurocup.

En 2003, sa progression est fulgurante, en poursuivant son chemin avec Manor Motorsport, en Formule Renault 2000 UK, il y remporte le titre de champion et signe 10 victoire et 11 pole positions en 15 courses.

De 2004 à 2005, il effectue les saison complète de Formule 3, toujours pour la même équipe, mais dans le championnat Euroseries. Après une première saison prometteuse, il écrase le championnat en 2005, avec 15 courses de gagnées sur les 20 proposées par le programme.

Grâce à cette réussite, il intègre le GP2 l’année suivante et remplace le tenant du titre Nico Rosberg au sein de l’écurie ART Grand Prix et y remporte le titre de champion à la fin de la saison. C’est pas compliqué Lewis Hamilton a gagné dans tous les championnats dans lesquels il a couru.

Sa carrière en championnat du monde F1

A la surprise générale, bien que Lewis Halmilton réalise un parcours sans faute, Ron Dennis décide de le titulariser en 2007 au sein de son écurie McLaren au côté de Fernado Alonso. Il devient ainsi le premier pilote de couleur à être titularisé en F1. L’américain Willy T.Ribbs, pilote de couleur, avait également roulé en championnat de F1 sur le circuit d’Estoril en 1986 mais seulement à l’occasion d’une séance d’essais privés.

Ron Dennis prévoyait de préparer Lewis à son avenir au sein de ce championnat et de permettre à Fernando Alonso de jouer son 3ème titre de champion du monde.

Hélas, les pronostics du team manager se sont avérés erronés car Lewis va se placer comme étant le principal adversaire de son coéquipier. En effet, elle perd le titre face à l’écurie Ferrari et une guerre est déclarée entres les deux pilotes de McLaren. A la suite de cela, Fernando Alonso décide de quitter l’écurie anglo-Allemande.

La saison 2008 confirme quant à elle les qualités et les performances du jeune pilote Hamilton. Même si son début de saison est entaché par des insultes racistes de la part de spectateurs lors des essais privés sur le circuit de Barcelone, Il ne se laissera pas abattre et il remporte la première course sur le Grand Prix d’Australie. Les courses s’enchaînent, les pôles positions aussi, et le trio Massa, Räikkönen-Hamilton se bat pour le titre. Avec sa 5ème position lors de la dernière course, il s’octroie le titre de champion du monde à l’âge de 23 ans. Il devient le plus jeune champion du monde de l’histoire de la Formule 1. En 2010, ce record sera battu par le pilote Sébastien Vettel.

Après 6 saisons passées chez McLaren, dont les 4 dernières ne lui ont pas permis de gagner un nouveau titre, il signe chez Mercedes.

Même si la première saison ne le place qu’à la 4ème place, c’est un nouveau départ très positif.

Cela sera confirmé dès l’année suivante où il remporte de nouveau le titre de champion du monde. Il en sera de même pour la saison 2015, où il s’impose avec 10 victoires et 11 pole positions.

Cette année, même s’il n’est que vice-champion du monde, Lewis Hamilton marque de nouveaux records : lors du Grand Prix des Etats-Unis, il obtient sa 58ème pole position et bat ainsi le record détenu par Alain Prost. Aussi, grâce à sa 52ème victoire lors du Grand Prix du Brésil, il pointe désormais à la seconde place des vainqueurs de Grand Prix, devant Alain Prost.

Quelques chiffres sur la carrière de Lexis Hamilton

Lewis Hamilton c’est :

  • 188 Grands Prix disputés
  • 53 victoires
  • 104 podiums
  • 61 pole positions
  • 31 meilleurs tours
  • 2247 points marqués
  • 3 titres mondiaux (2008,2014,2015)

 

Partager cet article