Conduire sur circuit et sur route : même combat !

Règles de conduite sur circuit et sur route
Conduire sur circuit et sur route : même combat !

Que ce soit, sur circuit ou sur route, la conduite reste accessible à tous. Savoir conduire est même quasi indispensable en campagne ou dans certains secteurs métiers. Aujourd’hui, on se déplace pour se rendre au travail, pour travailler, pour partir en vacances, pour ses loisirs, etc.

Malgré tout, le danger est bien réel et plusieurs consignes de sécurité sont fondamentales pour éviter tout accident sur la route.

Sur circuit, il en va de même et des règles de pilotage sont à respecter pour assurer votre propre sécurité et celles de pilotes qui vous entourent.

Code de la route et signalisation sur circuit

Les personnes souhaitant se lancer sur la route doivent obligatoirement passer par l’apprentissage du code de la route. Obtenir l’examen théorique est obligatoire pour passer l’examen pratique du permis.

Lors de cet apprentissage, le stagiaire va découvrir les principales règles de conduite : les différents panneaux de signalisation, les marquages au sol et les divers feux qui existent sur la route.

Sur la piste, seuls les drapeaux de signalisation permettent de communiquer avec les pilotes. Ces drapeaux doivent obligatoirement être connus à partir du moment où vous êtes au volant d’une voiture de course sur la piste :

  • Drapeau Vert : signale l’ouverture de la piste et/ou l’annulation d’un drapeau jaune.
  • Drapeau bleu : indique au pilote qu’une voiture est plus rapide que lui à l’arrière. Il doit donc ralentir et accorder le dépassement.
  • Drapeau jaune : permet de signaliser un incident sur la piste. Chaque pilote doit ralentir et les dépassements ne sont plus autorisés.
  • Drapeau noir : disqualification d’un pilote. Ce dernier doit immédiatement quitter la piste. L’utilisation de ce drapeau est rare, mais apparaît pour deux raisons :
    • Le pilote représente un danger sur la piste,
    • Le commissaire de course a remarqué un problème sur le véhicule du pilote
  • Drapeau rouge : arrêt de la course immédiat. Tous les pilotes doivent rentrer dans les stands.
  • Drapeau à damiers : indique au pilote qu’il s’agit du dernier tour de piste.

Drapeau vert en Formule 1

Utilisation du drapeau vert en F1

La concentration est de mise sur la route et sur la piste

Il y a un 2ème point commun entre la conduite sur route et la conduite sur circuit et c’est au niveau de la concentration que ça se passe.

Au quotidien, vous devez respecter les zones de sécurité (2 traits sur autoroute par exemple). Des zones de dépassement sont également indiquées à l’aide des marquages au sol. Sur circuit, ces règles existent aussi et notamment lors de nos sessions de pilotage afin que la sécurité soit toujours de mise pour nous stagiaire.

D’autres règles de conduite et liées à la concentration sont valables aussi bien sur la piste que sur la route :

  • Regarder dans son rétroviseur
  • Faire des pauses régulières
  • Oublier le portable et l’alcool au volant
  • Etc.

Roulez avec un véhicule en bon état

Que ce soit sur la piste ou sur route, l’état du véhicule permet d’éviter de nombreux accidents.

Nos monoplaces sont entretenues très régulièrement et CD Sport dispose d’une assistance technique de 3 mécaniciens à chacune de ces sorties.

De votre côté, certaines vérifications s’imposent sur votre véhicule de manière régulière :

  • Vérifiez l’état général : batterie, éclairage, freins…
  • Contrôlez l’état des pneus de votre voiture : pression et usure
  • Vérifiez les niveaux : huile de moteur, liquide de refroidissement
  • Prévoir le bon équipement en fonction de la météo

Sur circuit, les vérifications vont évidemment un peu plus loin, car à cette vitesse, la moindre défaillance technique pourrait coûter cher (c’est d’ailleurs un gage de bonne qualité chez les écoles de pilotage automobile).

Aussi, lors d’un stage de pilotage en monoplace, chaque pilote doit porter un équipement spécifique : combinaison Sparco, casque intégral, gants, bottines de monoplace.

Combinaison pour les pilotes de monoplace

Adoptez la bonne tenue pour conduire une monoplace !

L’assurance du véhicule et du conducteur

Tous les conducteurs sont tenus de souscrire à une assurance « responsabilité civile ». Cette dernière permet d’assurer le véhicule et le conducteur en cas d’accident.

Nos monoplaces sont également assurées en cas de pépin. Dans un dernier article de blog, nous avions d’ailleurs évoqué le cas des assurances pour rouler sur circuit.

D’autres informations sur la sécurité routière et les assurances sont à lire chez des spécialistes comme le comparateur d’assurance en ligne Hyperassur.

Sachez également que nos stages de pilotage sont toujours précédés d’un briefing théorique de 45 min. Ce briefing permet aux plus novices de s’initier au pilotage sur circuit. Lors de ce petit cours, il est également et surtout question de conduite respectueuse et professionnelle comme c’est le cas lors de l’apprentissage de la conduite sur route. On retrouve encore et toujours des similitudes entre le pilotage sur circuit et la conduite sur route !

Partager cet article