Après un baptême, passez en mode « pilote »

Après le baptême de pilotage, passer en mode « pilote »
Après un baptême, passez en mode « pilote »

Soyons honnête, la monoplace Formule Renault peut faire peur au premier abord. Habituellement, on est assis, sagement, derrière notre voiture quotidienne et s’imaginer au volant d’un véritable bolide de course à de quoi effrayer.

Les plus novices commenceront alors par un stage en GT ou se laisseront conduire lors d’un baptême de pilotage. Après coup, c’est toujours la même histoire : « c’était trop court », « quelle frustration », « je veux revenir la conduire », « je veux aller plus loin », etc.

Ne perdez plus votre temps et passer en mode « pilote ». Prenez les commandes d’une Formule Renault 2.0 et oubliez les baptêmes de pilotage qui ont de fortes chances de vous frustrer plus qu’autre chose.

Un baptême de pilotage, c’est bien, piloter, c’est mieux !

Les débutants en conduite sportive peuvent également réserver leur place au volant d’une monoplace. Nul besoin d’être un pilote professionnel pour prendre les commandes de ces bolides. Des moniteurs ayant obtenu leur BPJEPS Sport Automobile sauront vous aiguiller tout au long de la journée pour vous faire vivre des moments d’exception.

Femmes et hommes, de 16 à 77 ans sont invités à piloter l’une de nos Formule Renault 2.0. Chaque stage est précédé d’un briefing qui vous permettra de maîtriser votre véhicule et d’être au fait des règles de sécurité à respecter avant votre départ.  Ce briefing complet de 45 minutes sera vous mettre dans les meilleures dispositions pour être en confiance. Chose importante : n’oubliez pas que les écoles de pilotage louent la piste exclusivité. De ce fait, vous serez 6 ou 7 voitures maximum en piste avec des zones de dépassements aménagées. Un stage de pilotage n’est pas une course pour ceux qui peuvent être effrayés.

Devenir le pilote d'une monoplace de course

De passager à pilote, rien de plus simple !

Être à la place du passager ne vous apportera pas les mêmes sensations qu’en position de pilote. Ces baptêmes en passager sont légions chez les GT avec des baptêmes en Porsche, Ford Focus RS, Ferrari… Ils sont plus rares en Formule Renault et autre monoplace, mais on les retrouve tout de même chez certains acteurs français.

Certes, les sensations de vitesse seront au rendez-vous lors d’un baptême, mais l’apprentissage et le plaisir de la conduite sont d’ores et déjà à oublier. Une exception peut se faire sur les baptêmes drifts ou l’expérience du pilotage est plus que nécessaire.

Le baptême vous apportera des sensations, certes fortes, mais cela sera la seule chose. Le stage de pilotage vous procurera cette même adrénaline, mais en plus, vous apprendrez toutes les techniques de pilotage qui restent accessibles à toutes et tous sans exception. ÊTRE SPECTATEUR, c’est bien, ÊTRE ACTEUR, c’est mieux.

Quoi qu’il en soit, c’est vers le stage de pilotage que vous devez vous orienter ! Adrénaline, expérience unique, sensations fortes, apprentissage de la conduite sur circuit, formation au pilotage d’une monoplace… Ne ratez pas cette occasion de vous faire plaisir !

Partager cet article