Quel est le prix d’une Formule 1 ?

charles leclerc dans sa formule 1 ferrari
Quel est le prix d’une Formule 1 ?

Posséder une monoplace de Formule 1 reste le rêve presque inavouable de tout amateur de sport automobile. La mise de départ reste une somme vertigineuse, en revanche tout passionné peut se frotter aux belles voitures et goûter aux sensations fortes de la F2 lors d’un stage de pilotage sur circuit.

Combien coûte une voiture de Formule 1 ?

Dans la noble lignée des voitures de course, les monoplaces qui participent aux Grands Prix de Formule 1 sont parmi les plus abouties des créations automobiles. La technologie, la recherche de performance, le design font appel aux dernières innovations de pointe faisant grimper les coûts en flèche. Mais pour établir le prix d’une voiture de F1, il faut prendre en considération différents facteurs. Entre les éléments de motorisation, le châssis, le système de freinage, chaque accessoire est conçu comme un objet d’une grande technicité.

Connaître le coût d’un volant de F1

Le volant d’une monoplace de F1 est un élément extrêmement complexe. Conçu pour des usages multiples, il commande tout ce dont le pilote a besoin en course. Évidemment, il contrôle la direction, mais depuis le volant, le pilote peut gérer d’autres éléments : procédure de départ, limiteur automatique de vitesse pour l’entrée des stands, radio, changement de rapports de vitesse, ajustement du différentiel, cartographie moteur, mélange de carburant, mise en service du réservoir d’huile auxiliaire, système de radio… Le volant permet également l’activation du système de récupération de l’énergie cinétique (KERS). À cela s’ajoutent les palettes pour rétrograder ou monter les vitesses, ainsi que plusieurs bandeaux de LED ; en haut, pour indiquer le régime ; à gauche et à droite pour signaler les drapeaux de la direction de course et, enfin, l’écran central qui indique le rapport enclenché et les écrans latéraux qui permettent de visualiser la vitesse et le temps par secteur.

Bijou technologique incomparable, le volant d’une F1 coûte en moyenne quelque 50 000 euros à lui seul. Il faut savoir que les volants d’une voiture sportive conçue pour la F1 sont devenus si complexes que certaines équipes élargissent le champ de commandes. Ainsi, chez Mercedes par exemple, les pilotes actionnent leur aileron arrière mobile (DRS) grâce à une troisième pédale.

Quel est le prix d’un pneu en Formule 1 ?

Auparavant, quatre fournisseurs de pneumatiques étaient présents sur les paddocks : Dunlop, Pirelli, Englebert et Firestone. Depuis 2011, c’est Pirelli qui a le monopole. Un pneu du manufacturier italien revient environ à 1 500 euros l’unité. Pour la saison 2020, l’offre a été réduite à seulement 5 composés slick, numérotés de C1 à C5, C1 étant le plus dur et C5 étant le plus tendre. Spécialement conçue pour la compétition, la nouvelle gamme de pneumatiques Pirelli vise à augmenter la résistance aux températures extrêmes et fournir une plus grande stabilité au cours d’un relais.

Un ensemble de pièces indispensables rehaussant le prix d’une voiture de F1

S’ajoutent les éléments essentiels dont les prix varient selon les matériaux utilisés :

  • Élément clé de la voiture de course, le moteur est conçu par l’écurie elle-même (Scuderia Ferrari, Mercedes Grand Prix…) ou par un grand constructeur motoriste comme Mercedes, Ferrari, Renault et Honda. On estime son prix de 250 à 300 000 €.
  • Ailerons avant & arrière 30000 €
  • Baquet 40 000 €
  • Boîte de vitesse 200 000 € : essentiellement composée de fibre de carbone, elle atteint les prix extrêmement élevés de 255 000 € en moyenne.
  • Disques et étriers de frein 15 000 €
  • Suspensions 3 000 €/unité, soit 24 000 € au total pour chaque train avant et arrière
  • Réservoir d’essence 20 000 €
  • Échappement 11 000 €
  • Cockpit 2 000 €
  • Châssis 100 000 €
  • etc.

Aux pièces de construction s’ajoutent des moyens complémentaires au budget d’une formule 1

Il est admis qu’en moyenne une voiture de Grand Prix avoisine le million d’euros. Il faut considérer que lors d’une saison, entre le Grand Prix d’Australie inaugural et le Grand Prix d’Abou Dabi qui clôt traditionnellement le championnat, chaque écurie utilise près de vingt moteurs par véhicule, et l’huile, les freins et bien sûr les pneus sont renouvelés régulièrement. Il faut aussi ajouter le coût des réparations en cas d’accident. La Formule 1 étant autant un sport qu’une course à l’innovation, toutes les évolutions techniques au cours de l’année engendrent la création de nouvelles pièces, et font grimper le coût de fabrication.

Mais il faut ajouter à cela des coûts périphériques tels que la recherche et le développement, mais aussi les coûts des opérations, les tests voiture, le prix du carburant, l’entretien régulier des véhicules, les pièces de rechange… Par ailleurs, si les éléments propres à la conception automobile représentent un coût élevé, l’équipement d’un pilote professionnel comme Lewis Hamilton ou Max Verstappen représente également une somme. Autant d’investissements qui font flamber le budget des écuries en F1. Mais la F1 restant de loin la reine des compétitions de course automobile, les écuries sont prêtes à verser ces sommes astronomiques.

Partager cet article