Les roues tournent ! – communiqué GT4 France – Grand Prix Albi

Les roues tournent ! – communiqué GT4 France – Grand Prix Albi

Communiqué de presse CD Sport du 20 octobre 2020

Championnat de France FFSA GT, manches 9 et 10, 76è Grand Prix d’Albi, 17 & 18 octobre 2020

Copyright photos : Laurent Gayral 

Les roues tournent !

La roue tourne car les vainqueurs d’hier ne sont pas les vainqueurs d’aujourd’hui, l’important étant de savoir qui seront les vainqueurs de demain ! Quant aux quatre roues des Mercedes-AMG GT4 de CD Sport elles ont plutôt bien tourné autour des 3565 mètres du circuit du Séquestre. Car si l’épidémie de Covid-19 a apporté un seul et unique bienfait, c’est l’inscription inattendue du 76ème Grand Prix d’ Albi au calendrier du championnat de France FFSA GT ! Les pilotes de la Mercedes n°2 engagée en catégorie Silver joueront le titre à Lédenon, ceux de la Pro-Am n°3 ont réalisé leur meilleure course de la saison et le duo Am de la n°4 est encore passé bien près de son premier podium !

Flashback : il y a deux semaines, l’équipe CD Sport quittait le circuit Paul Ricard le cœur en joie car son équipage n°2 avait accompli un parcours presque parfait. Dans cette catégorie Silver des pilotes semi-pro ou en devenir, Fabien Lavergne et Edouard Cauhaupé venaient de prendre le pouvoir au championnat après avoir remporté deux victoires absolues au terme des courses 1 et 3.

 

#2 Fabien Lavergne / Edouard Cauhaupé (P4 / P3 SILVER)

Albi, le matin du samedi 17 octobre : c’est la désillusion. Les réglages définis pour les qualifications ne permettent pas aux nouveaux leaders du championnat de France FFSA GT Silver de faire mieux que 15ème et 23ème sur 30 concurrents, toutes catégories confondues. Remontées énergiques obligatoires pour Edouard Cauhaupé et Fabien Lavergne ! L’équipe rectifie sa feuille de réglages pour la course 1 et les dépassements s’enchainent. En 60 minutes, Edouard et Fabien se hissent à la 7ème place, au pied du podium Silver et préservent leur leadership au tableau des points.

En partant encore plus loin pour la course 2, ils gagnent cette fois la bagatelle de 14 places et terminent 9ème en y ajoutant une place sur la troisième marche du podium de la catégorie ! Mais leurs rivaux sont devant et le commandement du championnat repasse dans le camp adverse, pour cinq petits points. Comme pour consoler nos prétendants au titre, ils se voient offrir par Pirelli le train de pneus qui récompense les plus belles remontées du week-end.

Laurent Cazenave (co-dirigeant de CD Sport avec Claude Degrémont) : « Pour les qualifications, nous avons opté d’un commun accord pour un set-up qui n’a pas répondu aux attentes. Nous avons corrigé le tir pour la course 1 en revenant à des solutions plus simples et éprouvées et nous sommes bien revenus dans le match. Mais dimanche encore plus que samedi, le départ avec une file unique de voitures derrière le safety-car au lieu d’une grille classique sur deux lignes a pesé lourd. En un seul tour, nous nous sommes retrouvés à plus de 15 secondes de la tête ! Heureusement on a bien limité la casse en terminant 3ème en Silver. Il fallait le faire en partant en fond de grille. Nous avons maintenant 5 points de retard, ce n’est pas grand-chose, je préfèrerais en avoir 5 d’avance et il faudra rester concentré à Lédenon. On est capable de faire mieux que ce week-end, comme on l’a montré de façon éclatante à Magny-Cours et au Paul Ricard. Balle au centre pour un cinquième set qui promet de belles émotions ! »

 

#3 Jean-Ludovic Foubert / Clément Bully (Abandon / P7 PRO-AM)

En chemin vers une place dans le Top 6 Pro-Am, Jean-Ludo et Clément ont dû se retirer samedi suite à une panne de direction assistée, vraisemblablement causée par un débris de carbone. La course du lendemain a en revanche permis aux deux pilotes de concrétiser une belle 7ème place de catégorie.

Laurent Cazenave : « Notre équipage Pro-Am est en pleine progression. Bien que coupé dans son élan par une neutralisation, Clément nous a offert sa meilleure qualification et ils ont obtenu dimanche leur meilleur classement à ce jour, un résultat acquis à la régulière sans hécatombe des favoris. Ils semblent en bonne voie pour finir la saison en beauté à Lédenon. »

 

#4 Jihad Aboujaoudé / Shahan Sarkissian (Abandon / P6 AM)

Jihad Aboujaoudé et Shahan Sarkissian, les deux pilotes Libanais qui se partagent la Mercedes n°4, ont été privés d’un bon résultat en course 1 par une crevaison survenue en vue de l’arrivée. Le podium de la course 2 leur a échappé à la suite d’une sortie de route.

Laurent Cazenave : « Ils forment un équipage de plus en plus homogène. Dimanche, ce premier podium tant attendu semblait en bonne voie après le relais de Shahan, qui s’est battu pour la 2ème place avec les leaders du championnat de France Am. Malheureusement, Jihad est sorti alors qu’il possédait 30 secondes d’avance sur une autre Mercedes qui a terminé 3ème de la catégorie. Il leur reste, à eux aussi, une belle occasion pour monter sur la boite sur le circuit qui leur avait le mieux réussi en 2019 ! »

On se souvient aussi des performances réalisées en 2019 à Lédenon par CD Sport qui avait obtenu le premier podium de son ère Mercedes-AMG… C’était en juillet, sous la canicule alors que le rendez-vous gardois aura lieu les 7 et 8 novembre cette année. « Ce sera forcément différent, mais on y croit » Signé Laurent Cazenave et Claude Dégremont !

 

Contact presse : Romane Didier / future racing commm

+ 33 (0)2 47 55 67 79 / +33 (0)6 10 65 30 16 / futureracing@yahoo.fr

 

Partager cet article