Un meilleur tour en attendant des jours meilleurs ! – The fastest lap that promises brighter days!

Un meilleur tour en attendant des jours meilleurs ! – The fastest lap that promises brighter days!

Communiqué de presse CD Sport du 16 mai 2018

Michelin Le Mans Cup LMP3, 2ème manche à Monza, 12 mai 2018

Pour sa deuxième apparition en Michelin Le Mans Cup, l’antichambre de la European Le Mans Series, la Norma LMP3 de l’équipe CD Sport a une nouvelle fois fait étalage de sa compétitivité. Eric Debard a signé le 3ème temps en qualification à Monza malgré une sortie de piste et Laurents Hörr s’est offert le meilleur tour en course. Pourtant, la M30 n°30 ne s’est finalement classée que 9ème

During its second participation in Michelin Le Mans Cup (the stepping stone to the European Le Mans Series) the Norma LMP3 of CD Sport Team has once more shown its competitiveness in Monza. Eric Debard posted the 3rd best qualifying time despite a crash and Laurents Hörr set the fastest lap time in the race. And yet, the # 30 M30 was ranked 9th…

 

En amont de ce déplacement, CD Sport a annoncé qu’Anthony Pons ne pourrait ternir sa place en terre lombarde pour raison professionnelle. Afin de parer à cette absence ponctuelle, le team a appelé Eric Debard aux côtés du jeune Allemand vice-champion V de V Monoplace Laurents Hörr. A 53 ans, Eric Debard a été champion de France FFSA GT en 2009 et il sort de deux saisons en LMP3 dans le cadre de l’ELMS. Il a déjà piloté la Norma CD Sport en V de V plus tôt dans la saison.

Les essais libres se passent bien, à l’image de la deuxième meilleure performance établie par Laurents en première séance. Samedi matin, les qualifications sont à peine entamées qu’elles sont interrompues une première fois au drapeau rouge. Eric prend la pole au terme de son premier vrai tour lancé. A la fin de la boucle suivante, il retrouve sa place en haut des écrans de chronométrage. C’est alors que les débats sont à nouveau stoppés et tout le monde doit regagner la pitlane. Hélas, à la relance, alors qu’il vient encore d’améliorer les secteurs 1 et 2, Eric perd la voiture sur une bosse à la hauteur de la Parabolica, sort de la piste et tape le rail de sécurité. Le pilote est ébranlé, la voiture est abîmée, mais toutefois qualifiée en 3ème position.

CD Sport had stated prior to the trip that Anthony Pons would not occupy his place on the Lombard land for professional purpose. In response to this temporary absence, the Team called Eric Debard along with the young German driver, runner-up of the V de V Monoplace Challenge Laurents Hörr. Eric Debard, 53 years old, was the FFSA GT French Champion in 2009 and he has just finished with two seasons in LMP3 within ELMS. He has already driven the CD Sport-entered Norma in V de V series earlier this season.

Free practice went well and Laurents went on to achieve the second best time in the first session. According to the rules book, only the drivers categorized “bronze” are eligible to take part in qualifying practice. Saturday morning, the session had hardly started when drivers were interrupted first by a red flag. Eric took pole after his first real flying lap. At the end of the following lap he found back his place on top of the timing screens but the debates were stopped again and everybody had to return to the pitlane. While he had just improved sectors 1 and 2 at the restart, Eric unfortunately lost the car on a bump approaching the Parabolica, went off and hit the Armco barriers. The driver was troubled, the car was damaged but nevertheless it was ranked 3rd.

 

laurents-horr

 

« Du fait de la neutralisation, les freins ont refroidi et je suis sorti. J’ai accusé le coup mais j’ai tenu à aller au bout de l’expérience pour l’équipe et pour mon jeune équipier qui est vraiment talentueux. » En course, l’Albigeois effectue un petit tout droit en voulant dépasser un concurrent, ce qui occasionne un contact sans gravité avec le rail. Il évolue aux portes du Top 10 quand son relais s’achève à la fin de la première des deux heures de course. Malheureusement, Eric chevauche la ligne blanche matérialisant l’entrée de la pitlane, ce qui vaut un « drive through » à l’équipage.

Pour tout arranger, le pitstop ne se déroule pas au mieux car la Norma se retrouve coincée entre deux voitures et il faut manœuvrer avant de pouvoir la relâcher. Reparti aux alentours de la 15ème place après avoir purgé cette pénalité, Laurents cravache au point de battre, ou plutôt de pulvériser le meilleur tour. Son 1’46’’215 est aujourd’hui le record de la catégorie en course sur ce circuit ! Le duo Franco-Allemand se classe 9ème et inscrit deux petits points au championnat.

“Because of the neutralization, the brakes have cooled down and I crashed. I had a hard time but I had to finish the experience for the team and also for my young and skilled team mate.” During the race, the Frenchman from Albi went sideways while overtaking another competitor, occurring a small contact with the guardrail. He was close to the Top 10 when his stint finished by the end of the first part of the two-hour race. Unfortunately, Eric crossed the white line entering the pitlane which brought a drive through penalty to the team.

Moreover, the pit stop didn’t go fine as the Norma was stuck between two cars and a manoeuvre was needed before releasing it. Once the penalty was served, Laurents was around the 15th place but he put in his best to smash the fastest lap. His 1’46’’215 is now the record in the category racing on this circuit! The French-German duet crossed the line in 9th position and scored two small points for the championship.

 

 

« L’auto était compétitive, nous avons bien travaillé avec notre ingénieur Imanol Zubikarai et grâce à la confection d’un nouveau siège vendredi, j’ai trouvé une position de conduite meilleure qu’au Paul Ricard » analysait Laurents. « Par contre, j’ai eu du mal à communiquer avec Eric, car mon français est très limité et il ne parle pas anglais. Au début de mon relais, j’avoue avoir eu quelques difficultés pour trouver mon rythme entre le drive through et la neutralisation « full course yellow ». Je suis content d’avoir signé un record du tour avec des pneus qui n‘étaient pas neufs. Je venais déjà de boucler une quinzaine de tours avec ces gommes qui, de plus, avaient déjà servi aux essais. Nous avons tiré le maximum d’une situation compromise, c’est le côté positif de ce week-end à mon avis. »

Le meeting italien s’achevant samedi soir pour l’équipe périgourdine, le team-manager Claude Degrémont s’est hâté de rejoindre le reste de ses troupes qui venaient de s’imposer en GT dans les rues de Pau. Il nous a alors fait partager ses conclusions sur cette deuxième manche de la Michelin Le Mans Cup : « Nous avons été très performants à Monza mais nous ne sommes pas parvenus à concrétiser un résultat. Bravo à notre jeune pilote allemand qui est diaboliquement rapide et qui n’a commis aucune erreur. Eric Debard était très vite lui aussi, il aurait pu faire la pole sans cette sortie de route qui lui a plombé son week-end. »

“The car was competitive, we worked well with our engineer Imanol Zubikarai and thanks to the production of a new seat on Friday, I had a better driving position than at Paul Ricard” Laurents said. “But as my French is very poor and Eric does not speak English I had problems to communicate with him. At the beginning of my stint I must say I had a hard time to find my pace with the drive through penalty and the “Full Course Yellow” neutralization. I am happy I set a record with tyres which were not new. I had already put in fifteen or so laps with these rubbers which had been used during the practice sessions. We took advantage of a difficult situation and that is definitely the positive side of this weekend in my opinion.”

As the Italian event ended on Saturday evening for the Dordogne-based team, the team-manager Claude Degrémont rushed to join the rest of his troops which had just dominated the GT in the streets of Pau. He then shared with us his conclusions concerning this second round of the Michelin Le Mans Cup: “We did very well in Monza but we could not achieve an outcome. Congratulations to our young German driver who is incredibly fast and who has made no mistake. Eric Debard was very fast as well, he could have taken pole if he had not crashed, ruining his weekend.”

 

Le grand rendez-vous de l’année se profile déjà avec l’échéance de la mi-juin et de « Road to Le Mans » en lever de rideau des 24 Heures. Deux courses de 55 minutes figurent au programme, le jeudi 14 juin et le samedi 16 au matin, trois heures et demi avant le grand départ de la plus grande course d’endurance au monde. Le duo Pons-Hörr sera reconstitué et une deuxième voiture sera au départ pour Nicolas Mélin et un pilote à désigner. D’ici là, la Norma roulera au Paul Ricard dans le cadre de la série V de V le 27 mai.

The great appointment of the year is getting closer with the mid-June deadline and the “Road to Le Mans” curtain raiser of the 24 Hours. Two 55 minute-races are on the agenda on Thursday 14 June and on Saturday 16 in the morning, three hours and a half before the great start of the most famous endurance race in the world. The Pons-Hörr duet will be rebuilt and a second car will be lining up at the start for Nicolas Mélin and another driver to be chosen. Meanwhile, the Norma will run on the Paul Ricard circuit in the V de V series on 27 May.

 

Infos CD Sport: http://www.cd-sport.com/

 

Contact presse : Romane Didier / future racing commm

+ 33 (0)2 47 55 67 79 / +33 (0)6 10 65 30 16 / futureracing@yahoo.fr

Partager cet article