CD Sport à l’assaut de la Michelin Le Mans Cup LMP3 avec Anthony Pons et Laurents Hörr

lmp3
CD Sport à l’assaut de la Michelin Le Mans Cup LMP3 avec Anthony Pons et Laurents Hörr
  • VERSION FRANÇAISE :

Communiqué de presse CD Sport du 5 mars 2018 – Présentation programme LMP3 Michelin Le Mans Cup

lmp3-norma

En 2008, CD Sport s’était imposé lors de l’édition inaugurale de la Bioracing Series. Quatre ans plus tard, l’équipe périgourdine avait conclu sa première saison complète en Challenge Endurance Proto V de V par un premier titre. Elle a réussi le même tour de force l’an passé en décrochant la couronne Pilotes du championnat de France FFSA GT à l’occasion de ses débuts en GT4. Pour perpétuer cette tradition, il ne lui déplaira pas d’en faire autant en 2018 alors qu’elle se prépare à découvrir la catégorie LMP3. CD Sport présente aujourd’hui la livrée de sa Norma M30 et l’équipage composé du Français Anthony Pons et de l’Allemand Laurents Hörr qui visera les premiers rôles en Michelin Le Mans Cup.

lmp3

 

La structure co-dirigée par Claude Degrémont et Laurent Cazenave attendait ce moment avec impatience, comme l’exprime le dernier cité : « Nous y pensions depuis l’invention du LMP3 par l’Automobile Club de l’Ouest. Cette année, on a pu aller au bout du projet grâce à l’intervention d’un partenaire, HPEC Motorsport, qui a permis le montage de ce programme. Après, il fallait présenter un équipage capable de briller de suite de façon à s’inscrire parmi les teams de pointe. A ce sujet, je suis très fier qu’Anthony Pons relève le challenge. Il s’agit d’un gentleman plus pro que les pros dans son approche de la course. Nous tenons à remercier particulièrement Jérôme Policand pour avoir aménagé le planning d’Anthony afin qu’il puisse tenter l’expérience du LMP3 avec nous. Laurents arrive de la monoplace avec des résultats flatteurs, une indiscutable pointe de vitesse et une grande intelligence de la course. On peut lui prédire un bel avenir en endurance. Pour en revenir au LMP3, cette catégorie permet, à l’image du GT4, de s’engager dans de nombreuses séries. La formule est donc intéressante pour un team sur les plans sportif et économique. Et au niveau technique, avec Claude, nous avions très envie d’avoir une telle auto dans nos ateliers ! »

 

Claude Degrémont a des étoiles plein les yeux, surtout depuis que la Norma est arrivée du côté de Périgueux. « Le choix de la M30 s’est tout de suite imposé compte tenu de la compétitivité affichée depuis son lancement et de nos liens avec Norbert Santos. C’est une sacrée voiture de course, bien réalisée, qui fait immanquablement penser au Mans… Avec son moteur V8 Nissan, son couple énorme, l’aéro et les freins surdimensionnés, on a affaire à un vrai proto d’endurance. »

 

Le premier équipage dévoilé est celui qui s’attaquera à la Michelin Le Mans Cup. Cette série se définit comme la première marche de la pyramide de l’endurance labellisée ACO. Le calendrier comporte six rendez-vous dans cinq pays européens avec des courses de deux heures, à l’exception de Road to Le Mans, l’événement majeur de la saison : deux manches de 55 minutes auront lieu en prélude aux 24 Heures du Mans ! Pour ce défi, CD Sport associera le champion en titre du Blancpain GT Sports Club Anthony Pons et le vice-champion du Challenge V de V Monoplace Laurents Hörr.

lmp3-norma

 

Anthony Pons et CD Sport, c’est une vieille histoire. « J’ai effectué il y a tout juste dix ans plusieurs séances de coaching avec une monoplace de Formula Renault 2.0 de l’école de pilotage CD Sport, pour préparer mes débuts en GT » se souvient ce Beauvaisien de 45 ans. « J’ai donc fait la connaissance de Laurent Cazenave alors que je faisais mes premiers tours de roue sur un circuit à Lédenon. On s’entend très bien et j’ai également un respect immense pour Claude Degrémont. Avec CD Sport nous sommes toujours restés en contact et j’ai ponctuellement complété leurs équipages en Proto V de V. »

Trois fois titré en GT, Anthony voudrait maintenant gagner en proto. « Ce projet LMP3 est stimulant en termes de pilotage. D’autre part, je pense que nous sommes complémentaires avec Laurents. J’ai l’expérience d’un pilote d’endurance et il a la vitesse pure d’un spécialiste de la monoplace. Et puis, j’ai participé deux fois aux 24 Heures du Mans et naturellement j’apprécie de pouvoir revenir sur le grand circuit. »

A 20 ans, Laurents Hörr est originaire de Stuttgart et son père a couru en GT. Après trois saisons de monoplace, il oriente sa carrière vers le monde des sport-prototypes. « Pour moi, la suite logique était la Formule 3 mais je n’avais pas le budget nécessaire. Alors, tant pis pour la F1, je souhaite maintenant grimper les échelons de la filière endurance jusqu’au LMP1. J’ai pensé me diriger vers l’ELMS mais Laurent m’a convaincu de l’intérêt de participer à Road to Le Mans. Il s’agit en effet d’une excellente opportunité au niveau marketing, qui intéresse mes sponsors. On s’attend à avoir de bonnes retombées avec la présence de beaucoup de public et de médias allemands. »

Après la série V de V, qui est une organisation basée en France, Laurents va maintenant évoluer au sein d’une écurie française. « J’ai d’abord contacté Duqueine Engineering, mais comme Duqueine Mobility a racheté le constructeur Norma, ils sont montés en LMP2. Ils m’ont alors parlé du projet de CD Sport d’engager une LMP3. Cette année, je tiens à avoir la voiture et le team pour gagner, car dans le passé, j’ai surtout couru dans une petite équipe familiale et nous n’avions pas toujours tous les atouts. »

En complément de la Michelin Le Mans Cup, qui débutera le 13 avril au Paul Ricard, un programme V de V est en cours de montage chez CD Sport. Il sera annoncé dans les tous prochains jours.

 

  • Bio express Anthony Pons : Français, né le 22 février 1973, réside à Beauvais (Oise). Grade FIA : Bronze. Débuts en compétition auto en Porsche Club Motorsport (2008). Champion Challenge Endurance V de V GT/Tourisme (2011). Champion Le Mans Series GTE Am, 2ème GTE Am aux 24 Heures du Mans, 1er GTE Am aux 6 Heures de Spa FIA WEC (2012). 2ème European Le Mans Series catégorie Le Mans Prototype Challenge (2013). 9ème GTE Am 24 Heures du Mans (2014). Champion Blancpain GT Sports Club (2017).
  • Bio express Laurents Hörr : Allemand, né le 11 septembre 1997, réside à Stuttgart (Allemagne). Grade FIA : Silver. Karting : vainqueur Finale Nationale ADAC X30 Junior (2013). Débuts en sport auto en Formula Renault 1.6 NEC (2014). 6ème Formula Renault 1.6 Suède (2015). Vice-champion Challenge V de V Monoplace (2017).

 

VERSION ANGLAISE :

In 2008, CD Sport won the inaugural season of the French Bioracing Series. Four years later, the team from Perigord completed their first full season in the V de V Endurance Proto Challenge with a first title. They also managed to achieve the same last year by taking the FFSA GT French Championship driver’s title with their beginnings in GT4. To continue this tradition, they want to do just as much in 2018 as they get ready to discover the LMP3 category. CD Sport is presenting the livery of their Norma M30 today along with the crew, made up of Frenchman Anthony Pons and German Laurents Hörr, who will be aiming for the top positions in the Michelin Le Mans Cup.

 

The organisation, co-managed by Claude Degrémont and Laurent Cazenave, has been waiting impatiently for this moment. “We have been thinking about this since the invention of LMP3 by the Automobile Club de l’Ouest.” Says Cazenave. “This year, thanks to our partner HPEC Motorsport, we managed to set up this programme. Afterwards, we had to put a crew together who would be strong from the get-go so as to put us amongst the strongest teams. I’m very proud that Anthony Pons has accepted the challenge. He is a gentleman more pro than the pros in the way he approaches racing. We would like to especially thank Jerôme Policand for arranging Anthony’s schedule so that he can try the LMP3 experience with us. Laurents has joined us from single-seaters with very good results, an indisputable top speed and a great knowledge of racing; we see a good future for him in endurance racing. Going back to the LMP3, it allows, just like the GT4 category, to take part in several series. It is an interesting formula for a team on both sporting and economic fronts. And on the technical level, with Claude, we really wanted to have this kind of car in our workshops!”

 

Claude Degrémont has stars in his eyes, especially since the Norma arrived in Périgueux. “We chose the M30 because of the competitiveness it has shown since it was launched and for our ties with Norbert Santos. It is a great racing car, well designed, which makes you inevitably think of Le Mans… with its Nissan V8 engine, its enormous torque, the aerodynamics and oversized brakes, it’s a real endurance prototype.”

 

The first crew that was unveiled will be taking part in the Michelin Le Mans Cup. This series defines itself as the first step of the ACO labelled endurance pyramid. The calendar is made up of six meetings in five European countries with two hour races, apart from the Road to Le Mans, the major event of the season: two 55 minute rounds will take place before the 24 Hours of Le Mans! For this challenge, CD Sport will put together the Blancpain GT Sports Club overall title champion Anthony Pons and the vice-champion of the V de V Monoplace Challenge Laurents Hörr.

 

Laurents Hörr, 20 years old, is from Stuttgart and his father raced in GT. After three seasons in single seaters, he’s now turning his career towards sports prototypes. “For me, the logical continuation was F3, but I didn’t have the necessary budget. So much for F1, I now want to climb the rungs of endurance racing up to LMP1. I thought I would try for ELMS, but Laurent convinced me of the interest of taking part in the Road to Le Mans race. It’s a great opportunity marketing-wise, which interests my sponsors. We’re hoping to get some good press coverage with the presence of a lot of public and German media.”

 

After the V de V series, a France-based organisation, Laurents will now progress at the heart of a French team. “I first contacted Duqueine Engineering. As Duqueine Mobility bought up the Norma manufacturer, they climbed up into LMP2 and told me about CD Sport’s project to enter an LMP3. This year, I want to have the car and team to win, as in the past, I mainly ran in a small, family team and we didn’t always have all the assets.”

Anthony Pons and CD Sport have a long history together. “About 10 years ago, I completed several coaching sessions with a Formula Renault 2.0 single seater in the CD Sport driving school, to prepare for my GT debut!” recalls the 45-year old from Beauvais. “So I met Laurent Cazenave just as I was making my first runs on a circuit in Lédenon. We get on great and I also have an immense respect for Claude Degrémont. I’ve always kept in touch with CD Sport and I completed their Proto V de V crews occasionally.”

 

With three GT titles, Anthony would like to now win in sports prototype. “This LMP3 project is stimulating in terms of driving. What’s more, I think that Laurents and I are complementary. I have the experience of an endurance driver and he has the pure speed of a single seater specialist. I’ve also taken part in the 24 Hours of Le Mans twice and I’m looking forward to having the opportunity to return to that great circuit.”

 

As well as the Michelin Le Mans Cup, which starts on the 13th of April at Paul Ricard, a V de V programme is being put together at CD Sport. It will be announced in the coming days.

 

Contact presse : Romane Didier / future racing commm
Adresse postale: 10 rue Paul-Louis Courier 37230 Luynes (France)
+ 33 (0)2 47 55 67 79 / +33 (0)6 10 65 30 16 / futureracing@yahoo.fr

Partager cet article