Quel est le fonctionnement d’une auto-école ?

Quel est le fonctionnement d’une auto-école ?

Qu’est-ce qu’une auto-école ?

Une auto-école ou école de conduite est un centre de formation qui dispense la formation théorique (code de la route) et pratique (la conduite) de la conduite d’un véhicule motorisé.

Ces établissements ont pour mission première de préparer un candidat à l’obtention du permis de conduire.

Ils ont été fondés dans les années 20 et depuis les années 2000, le terme officiel retenu est « établissement d’enseignement de la conduite et de la sécurité routière ».

Nous pouvons résumer en quelques points les différents objectifs d’une école de conduite :

  • Dispenser une formation théorique et pratique afin de passer l’examen final en règle et en toute sécurité
  • Protéger ainsi les conducteurs des éventuels dangers de la route
  • Permettre aux candidats de circuler eux-mêmes sur la route en toute sécurité
  • Sensibiliser les personnes aux règles de prudences et de civisme.

La majorité des auto-écoles proposent des formations sur différents véhicules :

  • Les voitures de moins de 3.5 tonnes
  • Les motos
  • Les poids lourds

 

Le fonctionnement des épreuves d’une auto-école

Le but ultime au sein de l’auto-école est l’obtention du permis de conduire ! Afin d’y arriver, deux à trois étapes sont nécessaires.

Tout d’abord, il faut réussir la formation théorique avec l’apprentissage du code la route. Une fois le code en poche, il est temps de passer à la pratique et aux heures de conduite afin de passer l’examen final : l’évaluation de la conduite.

Cette conduite peut être renforcée en amont et dès l’âge de 16 ans avec l’option conduite accompagnée. (Voir détails dans le paragraphe conduite accompagnée).

 

 Passer le code de la route

Conduire est un acte plutôt complexe et la réussite du code de la route est obligatoire pour obtenir son permis de conduire.

Le candidat doit pour cela répondre correctement à 35 questions sur un total de 40 questions.

L’apprentissage du code de la route permet de comprendre et d’intégrer les règles de bonne conduite et de sécurité routière. Il est possible de suivre cet apprentissage dans une auto-école ou en candidat libre.

11 thèmes sont référencés et doivent être connus par le candidat :

Arrêt et stationnement, croisement et dépassement, économie et écoconduite, règles de priorités, règle de circulation, signalisation, tunnels et passages à niveau, visibilité et éclairage, usagers et partage de l’espace public, prise de conscience des risques.

Les modalités de l’examen du code de la route sont relativement simples :

Comme évoqué précédemment, il est possible de s’inscrire au code de deux manières différentes dans un centre d’examen agrée.

  • En s’inscrivant directement dans une auto-école qui se charge des démarches pour le candidat
  • En s’inscrivant comme candidat libre : pour cela, des démarches sont nécessaires sur le site de l’ANTS.

Dans les deux cas, le coût de l’inscription est de 30€, et en cas d’échec cette somme est renouvelable.

L’examen en lui-même se déroule de la manière suivante :

  • L’épreuve dure environ 30 minutes
  • Il faut répondre à 40 questions aléatoires sur le code de la route et obtenir au minimum 35 bonnes réponses.
  • Les questions sont affichées de manière écrites et également lues à l’oral : le temps de réponse pour chaque question est de 20 secondes qui sont indiquées par un chronomètre.
  • A présent, l’examen se déroule sur tablette, fournie par le centre d’examen et les résultats sont envoyés le jour même par courrier ou bien par mail.

 

Passer le permis de conduire

Une fois le code obtenu, le candidat doit passer l’épreuve pratique dans un délai de 5 ans à partir de la date d’obtention du code de la route.

Durant ces 5 ans, le candidat a droit à 5 présentations maximum pour réussir l’épreuve de conduite.

Le candidat a le choix de passer ou non par la conduite accompagnée avant l’examen pratique.

Passer le permis avec conduite accompagnée

La conduite accompagnée aussi appelée AAC pour Apprentissage Anticipé à la Conduite, disponible en France depuis 1990, permets aux personnes de plus de 16 ans de suivre une formation longue durée avec un accompagnateur.

La formation AAC se déroule en 3 grandes étapes :

  1. Une formation initiale en auto-école : il s’agit là de 20 heures de conduite effective. Une fois validé cette formation, l’auto-école délivre une attestation de fin de formation initiale.
  2. La période conduite accompagnée : elle peut s’étaler sur 1 à 3 ans. Les conditions nécessaires pour réussir sa conduite accompagnée sont : de réaliser au moins 3000 km, accompagné d’une personne d’au moins 23 ans et détentrice du permis de conduire depuis 5 ans.
  3. Le suivi de formation et la présentation à l’épreuve pratique : deux rendez-vous pédagogiques sont prévus : un premier rendez-vous entre le 4ème et 6ème mois après la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale et le second dans les deux mois avant la fin de la période de conduite accompagnée lorsqu’au moins 3000 km ont été parcourus.

Il est possible de vous inscrire à la conduite accompagnée via l’auto-école en ligne ORNIKAR.

Ce pack conduite accompagnée comprend : le code de la route, les 20 heures de conduite et l’accompagnement de la conduite accompagnée (rendez-vous préalables et pédagogiques, livret d’apprentissage…)

Les avantages de la conduite accompagnée sont nombreux :

  • Le taux de réussite au permis de conduire est plus élevé en conduite accompagnée qu’en formation initiale (75% contre 55%)
  • Une période probatoire réduite : la période probatoire passe de 3 ans à 2 ans pendant lesquels 3 points par année sont attribués si aucune infraction n’est commise.
  • Une assurance moins chère : les assureurs proposent généralement de meilleurs tarifs aux jeunes conducteurs ayant la conduite accompagnée. De plus, la surprime imposée est réduite de 50% la première année puis 25% l’année suivante.
  • Plus d’expérience et moins d’accidents : parcourir les 3000 kilomètres imposés par la conduite accompagnée permet au jeune conducteur d’acquérir plus d’expérience, d’être plus avisés et moins angoissés sur la route de manière générale.

 

Passer le permis sans conduite accompagnée

Il est tout à fait possible de se présenter à l’examen du permis de conduire sans passer la conduite accompagnée.

Pour cela, une fois son auto-école choisi, il est nécessaire de réaliser une heure d’évaluation de conduite avec un moniteur. Cette heure permet de déterminer le niveau du candidat et de fixer une estimation sur le volume d’heure de la formation.

Le nombre d’heures minimum est fixé à 20 heures, mais le plus souvent 30 à 35 heures sont nécessaires.

Certaines auto-école proposent de faire des leçon de conduite pendant l’apprentissage du code de la route alors que d’autres imposent l’obtention du code avant la partie pratique.

L’examen du permis de conduire en lui-même dure un peu plus de 30 minutes.

Le candidat est évalué sur 5 thématiques principales :

  • Connaitre et maitriser son véhicule
  • Appréhender la route
  • Partager la route avec les autres usagers
  • Conduite économique et respectueuse de l’environnement
  • Courtoisie

Le certificat d’examen est complété durant l’épreuve de conduite par l’inspecteur qui accompagne le candidat et son moniteur.

Pour obtenir le permis de conduite, il est nécessaire d’obtenir 20 points minimum sur les 31 points au total.

Partager cet article