Tout savoir sur les volants de formule 1

volant formule 1
Tout savoir sur les volants de formule 1

Élément clé de la course automobile, le volant de monoplace de Formule 1 est un bijou de technologie. Tout amoureux de belles mécaniques qui roule sur circuit en amateur ou souhaite devenir pilote automobile connaît les ressorts de cette pièce maîtresse.

Comment fonctionne un volant de Formule 1 ?

Contrairement à celui d’une voiture classique, le volant de Formule 1 ne sert pas uniquement à impulser la direction. Il ne s’agit pas seulement d’un élément mécanique relié aux roues, mais d’un ordinateur au logiciel complexe. On estime que plus de 500 combinaisons sont possibles.

Designé comme une manette de jeu vidéo, le volant de F1 offre de nombreuses fonctionnalités. Le pilote peut gérer par exemple le limiteur automatique de vitesse à l’entrée des stands, régler les roues, changer de rapports de vitesse, ajuster l’équilibre des freins, ouvrir l’aileron arrière, contrôler la cartographie moteur, le mélange de carburant ou la mise en service du réservoir d’huile auxiliaire, ainsi que le système de radio… Le volant permet également d’activer le système de récupération de l’énergie cinétique (KERS).

Un écran donne également les informations nécessaires, comme la vitesse du moteur ou les écarts en temps réel avec d’autres voitures ou un temps de référence. Des capteurs placés sur la voiture de course émettent des informations qui s’affichent pour le pilote, comme la température des pneus par exemple. En somme, piloter une F1 c’est maîtriser à merveille ce boîtier complexe. Il arrive parfois que même les plus aguerris se trompent de bouton. Sur le circuit de Silverstone, le pilote automobile français Romain Grosjean est sorti de la piste au premier virage, après avoir mal appuyé sur le bouton qui permettait de refermer le DRS – système de réduction de la traînée, un dispositif mobile monté sur l’aileron arrière d’une Formule 1.

La conception d’un volant de Formule 1

Chaque écurie développe son propre volant. Par exemple, chez Mercedes le volant que manipulent Lewis Hamilton ou Valtteri Bottas a 16 boutons, six curseurs tournants et trois roues tournantes, en plus des palettes pour embrayer et passer les rapports. Le volant de Mercedes compte 25 LED, avec différentes fonctions qui permettent d’indiquer le moment où enclencher un rapport, ou de montrer au pilote les drapeaux agités. Le constructeur allemand estime que 80 heures sont nécessaires à la conception d’un volant. Avant la mise en service, un arsenal de tests est mis en place. Des essais pour déceler des défaillances électriques sont effectués toutes les deux ou trois courses.

Combien coûte un volant de Formule 1 ?

Pour fabriquer un volant, une écurie de F1 fait appel à sa section de recherche et développement qui est en quête permanente d’innovation et de performance. Aussi, le prix du volant d’une F1 est estimé en moyenne entre 50 et 70 000 euros. Les amoureux de F1 qui souhaitent se frotter à la complexité du volant et vivre des sensations fortes sur circuit peuvent expérimenter les cours de pilotage automobile.

Partager cet article