Présentation de Porsche en Formule E

Arrivée de Porsche en Formule E
Présentation de Porsche en Formule E

Alors que commençait le championnat de Formule E FIA 2018/2019, Porsche annonçait son retrait du championnat d’endurance WEC, dans la catégorie reine LMP1 afin de se consacrer principalement à la très en vogue course Formule E. Pour tous les amateurs de sport auto, d’Indycar, de Grand prix de France ou d’ailleurs, c’est un vent de fraîcheur et d’originalité apporté à ces compétitions automobiles. La marque de Stuttgart était pourtant l’un des acteurs principaux de ce championnat, ayant notamment remporté trois fois les 24 Heures du Mans au cours des trois saisons précédentes.

L’arrivée de Porsche en Formule E

« La Formula E est le championnat de courses le plus innovant du monde » estime Porsche. Initiée en 2014, cette course automobile de la FIA voit concourir des monoplaces propulsées par un moteur électrique. Cette discipline « zéro émission de CO2 » qui se déroule sur des circuits de centres-villes a rencontré un vif succès. Désireuse de participer à cette aventure, véritable bataille de l’innovation, Porsche a annoncé son entrée dans le championnat pour la saison 2019/2020. La firme de Züffenhausen devient ainsi le quatrième constructeur allemand à faire son entrée dans le championnat de monoplaces électriques après BWM, Mercedes et Audi. Aujourd’hui, ce sont 12 équipes et 24 pilotes qui se lancent sur la grille de départ de cette compétition automobile – chaque écurie comprend deux pilotes titulaires et deux voitures. On compte également les écuries de renom du sport automobile comme Nissan e.dams, Mahindra Racing ou encore Panasonic Jaguar Racing.

Le monoplace 99X Electric de Porsche prêt à rouler en Formule E avec TAG Heuer

Mettant à profit ses dix années d’expérience dans les courses hybrides et électriques, après le lancement par la marque de sa première voiture de course hybride, la 911 GT3 R Hybrid en 2010, le constructeur allemand avait pour ambition d’inscrire son nom au palmarès du jeune championnat dédié aux monoplaces électriques. Pour la sixième édition de Formule E, la firme allemande a conçu la 99X Electric. Cette voiture de course repose sur un châssis Gen2 développé et assemblé par la société française Spark Racing Technology, comme pour tous les concurrents. Depuis la saison 2015-2016, la Formule E a assoupli la réglementation technique sur les groupes motopropulseurs. Cette libération avait permis aux différents constructeurs de sports mécaniques impliqués de travailler sur le moteur électrique, la boîte de vitesse et le système de refroidissement. Mais chaque équipe dispose de la même monoplace fournie par Spark Racing Technologie. Cette monoplace électrique de seconde génération développe une puissance de 250 Kw et est capable de passer de 0 à 100 km/h en 2,8 secondes. Cette voiture de course offre une vitesse maximale de 280 km/h. La vitesse en Formule E n’a rien à envier aux courses de Formule 1 pour les sensations fortes.

Sponsorisée par TAG Heuer, la 99X Electric présente une batterie d’une capacité de 52 kWh, 200 Kw (272 chevaux) en mode Course, 235 Kw (320 chevaux) en mode « Attaque », et 250 Kw (340 chevaux) avec le Fanboost. Côté extérieur, le bolide est repérable aux couleurs chères à Porsche Motorsport, à savoir le blanc, le rouge et le noir et une pneumatique Michelin Pilot Sport.

Formule E : présentation de l’équipe de Porsche

Les pilotes titulaires de la TAG-Heuer Porsche Formula e Team sont l’Allemand André Lotterer qui a quitté DS Techeetah et le Suisse Neel Jani. Simona De Silvestro et Thomas Preining ont rejoint l’équipe en tant que pilotes d’essai et de développement pour cette course auto. L’équipe de Porsche compte dans son équipe le stratège néo-Zélandais Amiel Lindesay, Malte Huneke comme coach et Carlo Wiggers comme manager. Le responsable de l’équipe et des programmes est Pascal Zulinden. Quant au pilote automobile André Lotterer, il a assuré lors du E prix de Mexico un premier pole position à l’écurie allemande en février 2020.

Partager cet article