Découvrir l’importance de l’aileron d’une voiture de course

aileron voiture de sport
Découvrir l’importance de l’aileron d’une voiture de course

Les records établis lors d’un Grand Prix, comme les performances de vitesse en Formule E, offrent de vraies sensations fortes. Mais pour les véhicules de course lancés dans les virages à vive allure, il est essentiel d’assurer une stabilité. L’aileron joue donc le rôle central d’aider la voiture à maintenir sa tenue de route et de booster ses performances.

À quoi sert un aileron sur une voiture de course ?

Quel que soit le modèle, toutes les voitures de course possèdent un aileron. Il en existe plusieurs types. Ces pièces de carrosserie sont composées de polyuréthane, fibre de verre, aluminium ou carbone. Les ailerons permettent de plaquer la voiture au sol en jouant sur la déportance. Sur circuit, une voiture lancée à haute vitesse s’expose au risque de dérapage au premier virage. C’est d’autant plus vrai lorsque les pilotes doivent conduire sous la pluie. Tout est donc mis en œuvre pour éviter aux bolides de « chasser ». Il faut augmenter l’adhérence des pneus avec le sol. Pour cela, il va falloir augmenter la réaction tangentielle, c’est-à-dire la force de frottement entre le pneu et l’asphalte.

Les ingénieurs utilisent donc l’appui aérodynamique. En somme, l’aileron fonctionne comme une aile d’avion, mais à l’envers. Un avion vole en effet grâce à ses ailes qui, à une certaine vitesse, engendrent une portance. C’est une force verticale. Pour une voiture, il suffit d’orienter cette force verticale en direction du sol.

Aileron de voiture de course, becquet ou spoiler : quelle est la différence ?

  • L’aileron sert à maintenir le véhicule au sol. Il permet une meilleure stabilité dans les virages.
  • Le becquet est une lame arrière sans pied qui peut être escamotable.
  • Situé à l’extrémité arrière, le spoiler permet de réduire la résistance aérodynamique. Il peut prendre place à l’avant, sous le pare-chocs ou le bouclier, au plus près du sol afin d’améliorer la pénétration de la voiture dans l’air et diminuer le coefficient de traînée. Sur les voitures de tuning, il est installé à l’arrière, mais son rôle est plus esthétique.

Où se trouvent les ailerons sur une voiture de course et sur une monoplace ?

Si tous les véhicules de course automobile possèdent des ailerons, ils sont placés à différents endroits stratégiques. Les voitures de rallye par exemple possèdent un aileron arrière. C’est le cas des voitures de Grand Tourisme comme la Porsche Cayman GT4, la déclinaison sportive de la Cayman présentée en 2015 au salon de l’automobile de Genève. Elle se démarque par son aileron fixé à l’arrière, monté sur des supports en aluminium.

Les monoplaces de F1 possèdent deux ailerons : un à l’avant et un à l’arrière. L’aileron avant sert notamment à faire dévier l’air des roues et ainsi réduire la traînée aérodynamique. Les ingénieurs présentent des modèles toujours plus novateurs. C’est le cas de l’aileron de l’Alfa Romeo de F1 2019 qui présente des dérives latérales courbées et un volet supérieur de grande taille doté d’une équerre afin de générer un peu plus d’appui et d’inclinaison.

Partager cet article