Portrait d’Esteban Ocon : Le jeune pilote français en Formule 1

esteban-ocon
Portrait d’Esteban Ocon : Le jeune pilote français en Formule 1

A seulement 20 ans, Esteban Ocon attaque sa première saison complète de F1 au sein de l’écurie Force India.

Avec Romain Grosjean, il était le seul français au départ du Grand Prix d’Australie. Après des débuts discrets l’an passé, il va devoir faire ses preuves au volant de la voiture Force India, 4ème du dernier championnat constructeur, un grand challenge l’attend !

 

1/ Le parcours de ce très jeune pilote

De 2004 à 2011 : Le Karting 

Esteban Ocon découvre le karting à l’âge de 4 ans ½ dans un centre de loisirs. Il s’engage en compétition quelques années plus tard en 2004, dans la catégorie mini-kart.

En 2006, il se lance dans le championnat de France minimes qu’il remporte l’année suivante.

Il s’impose en catégorie cadet en 2008 sur la première marche du podium.

En 2009, il passe en catégorie KF3 après avoir été repéré par la structure Gravity Sport Management. Il arrivera à se placer à la 4ème place lors de la course Bridgestone Cup Europe et 2nd en 2010 lors du Trophée Andrea Margutti.

Sa dernière année de karting est celle de la consécration puisqu’il remporte le championnat de France KF3 et se place 2nd au WSK Euro Séries.

esteban-ocon

 

De 2012 à 2015 : Formule Renault & GP3

Dès 2012, il fait ses débuts en monoplace pour le championnat Eurocup Formula Renault 2.0. L’année suivante il rejoint le Team ART et remporte la 3ème place de l’Eurocup Formula Renault 2.0.

Parallèlement, Esteban Ocon intègre le Lotus F1 Junior Team et le championnat d’Europe de Formule 3.

En 2014, il est sacré champion d’Europe de Formule 3 et dispute les dernières courses du Championnat de Formule Renault 3.5.

Dès la fin de l’année, il participe aux essais post-saison du Championnat de GP2 Series.

En 2015, grâce à la bourse qui lui est offerte par Pirelli, il intègre le GP3 Series avec le Team ART Grand Prix où il remporte le titre et offre à son écurie la première place au championnat constructeur.

La même année, il devient pilote officiel de la firme Allemande Mercedes-Benz.

 

Depuis 2016 : La Formule 1

Esteban Ocon prend le volant en cours de saison au sein de l’écurie Manor Racing en remplacement de Rio Haryanto. Il choisit pour sa voiture le n°31, numéro avec lequel il avait remporté son premier titre de champion de France Minimes en Karting. Il est le plus jeune pilote français au départ d’une course de F1. Il termine 23ème du championnat du monde des pilotes.

En novembre 2016, il est annoncé comme le remplaçant de Nico Hülkenberg avec pour coéquipier Sergio Pérez.

Lors du Grand Prix inaugural en Australie, il devient le plus jeune pilote français à inscrire un point en F1.

 

2/ Ses parents reste son plus grand soutien !

Esteban Ocon, membre de la nouvelle ère de la F1 avec les quelques jeunes pilotes qui ont fait leur apparition, est en pleine progression.

Esteban est un modèle de réussite à lui tout seul. En effet, il fait partie des très rares pilotes à réussir uniquement par le talent et la chance des bonnes rencontres au bon moment. Petit-fils d’émigrés espagnols et fils d’un garagiste, il n’a pas la chance de faire partie des pilotes qui disposent d’un apport conséquent ou de généreux sponsors pour l’aider à financer sa carrière sportive.

De nombreux pilotes obtiennent et maintiennent leurs volants grâce à de gros financements, alors que Esteban Ocon doit son arrivée chez Manor suite au retrait de l’un des pilotes de l’écurie.

Ses parents se sont énormément investis dans la réussite de la carrière de leur fils. Ils ont fait des sacrifices importants, notamment la vente de leur garage à Huest pour se consacrer à plein temps au compétitions automobiles.

Autre difficulté pour lui : concilier les études et la compétition. Après des efforts au collège, ses parents optent pour l’école par correspondance car le planning en école ne coïncide pas avec le planning de course.

Malgré un parcours semé d’embûches, Esteban Ocon s’est fait un nom dans le cercle très fermé de la F1 et est prêt à marquer de précieux points.

esteban-ocon

3/ Ses premiers pas dans le monde de la formule 1

  • Le grand Prix d’Australie – 26/03/17

Sur cette course, Esteban Ocon signe un nouveau record. En terminant 10ème de la course, il devient le plus jeune pilote français à inscrire un point en Formule 1.

Aussi, Esteban a marqué cette course par son dépassement au 51ème tour du pilote espagnol, double champion du monde, Fernando Alonso.

  • Le Grand Prix de Chine – 09-04-17

Après une erreur de pilotage, il se qualifie en dernière position sur la grille de départ mais bénéficie des pénalités infligées à d’autres pilotes et part en 17ème position.

Il termine également 10ème lors de la course de Shanghai.

  • Le Grand Prix de Bahreïn – 16-04-17

Une nouvelle 10ème place pour lui sur cette 3ème manche du championnat. Un petit tour de malchance selon lui, suite à un arrêt au stand juste avant l’intervention de la voiture de sécurité qui lui fait perdre de précieuses secondes.

  • Le Grand Prix de Russie – 30-04-17

Il signe sur cette course son meilleur résultat de sa carrière en F1 avec une 7ème position. Malgré un mauvais départ, il a réussi à reprendre des places dès le premier tour.

  • Le Grand Prix d’Espagne – 14-05-17

Il confirme sa progression en affichant le nouveau meilleur résultat de sa carrière avec une 5ème place juste derrière son coéquipier Sergio Pérez.

  • Le Grand Prix de Monaco – 28-05-17

Novice sur le circuit urbain de Monaco, Esteban Ocon a heurté le rail de sécurité et terminé sa course dans la barrière. Cet incident l’a placé 15ème sur la grille de départ. Il termine sa course 12ème et pour la première fois devant son coéquipier.

  • Le Grand Prix du Canada – 11-06-17

Il se qualifie une nouvelle fois dans le top 10. En lutte contre son coéquipier pour accéder à la 4ème place, il termine 6ème de l’épreuve.

esteban-ocon

Avec 27 points au compteur, Esteban Ocon se place à la 8ème place du classement pilote de cette saison 2017, juste derrière son coéquipier Sergio Pérez. Son écurie Force India est 4ème du classement constructeur.

Nous avons hâte de découvrir les courses suivantes ! Je remplacerais par : La France peut être fier de son jeune pilote très prometteur !

Partager cet article