Retour sur les Grands Prix de France historiques

grand prix de france historique
Retour sur les Grands Prix de France historiques

Rendez-vous immanquable des passionnés de sport auto, le Grand Prix de France Historique célèbre l’histoire du sport automobile lors d’une compétition regroupant les monoplaces illustres. Cet événement bisannuel se tient sur le circuit de Nevers Magny-Cours, dans la Nièvre, le dernier week-end de juin. Créée à l’initiative de la Fédération française du sport automobile (FFSA) et de HVM Racing, cette manifestation a été organisée pour la première fois en 2017.

Le Grand Prix de France Historique, une fête de la monoplace

L’objectif de cette compétition est de revivre les grandes heures du sport automobile mondial. Pendant trois jours, les spectateurs voient concourir les monoplaces historiques de Formule 1, Formule 2, Formule 3, Formule Renault et Formule Ford.

Les compétitions de ces GP de France Historiques

Dix plateaux historiques seront le cadre des 15 courses organisées durant le week-end. Le programme sportif se veut riche. Ce sont toutes les grandes générations de l’histoire automobile qui défilent sur l’asphalte, de la F1 Renault à la catégorie vedette des monoplaces F1 des années 1970 et 1980. Les plateaux de Formule 3, de Formule Renault et Formule Ford seront là pour rappeler combien ces disciplines furent essentielles pour l’essor de la course automobile et l’émergence de ses plus grands champions. En parallèle, un hommage est rendu aux anciennes voitures de course d’endurance et des 24 Heures du Mans, avec les modèles des années 1960 et 1970 que la FIA Masters Historic Sports Car met en scène. C’est l’occasion d’y admirer en course les Ferrari 512, Lola T70, Ford GT40 et autres icônes de cette époque.

Les GT et voitures de tourisme sont aussi mises à l’honneur. Les pilotes du célèbre Trophée Lotus ont eu le privilège de clôturer la deuxième édition du GP de France Historique. En l’honneur des 65 ans du Team Lotus, ce ne sont pas moins de 42 pilotes de Lotus Seven et de Caterham qui sont entrés en piste.

Le plein d’animations pour célébrer le GP de la monoplace

Le vendredi est consacré aux séances d’essais des différents plateaux. Le samedi et le dimanche se déroulent les courses des différentes catégories et les démonstrations de Formule 1. La manifestation propose différentes animations dont des baptêmes en Formule 1 à trois places, ou encore un espace pour les clubs automobiles. Au cœur du circuit se tient un village d’exposants de 4 000 m². Les expositions racontent l’histoire de la course automobile, ses grandes heures de gloire, les exploits sportifs et les records, mais aussi ses moments sombres avec les accidents de Formule 1. Mais une immersion dans le monde de la compétition, c’est aussi l’histoire des innovations techniques et le patrimoine industriel, qui sont relatés au cœur du musée de la monoplace.

Le samedi de la manifestation, une vente aux enchères est organisée. Pour la première édition en 2017, la société de ventes Marc-Arthur Kohn proposait notamment à la vente une Formule 1 Benetton B192 de Michael Schumacher. En parallèle sont organisés un Pitwalk avant les courses de F1, une bourse d’échange, une exposition des clubs auto, un espace simulateurs, une piste de karting, ainsi qu’un village enfants qui est le théâtre du fameux Critérium du jeune conducteur.

Le Grand Prix de France Historique, les éditions passées

Cet événement bisannuel se tient le dernier week-end de juin des années impaires, en alternance avec la rétrospective d’automobiles de compétition Le Mans Classic.

Le Grand Prix débute en 2017

Pour sa première édition, le Grand Prix de France Historique a réuni 200 voitures, dont 53 monoplaces de Formule 1. Sept plateaux de monoplaces de compétition étaient réunis sur le circuit. Le parrain de la manifestation, le pilote français Jean Alesi, avait ravi les fans en retrouvant le volant de sa Tyrrell Racing 018 de 1989.

Le Grand Prix de France Historique de 2019

L’édition 2019 a de nouveau fait revivre toute une époque sur trois jours rythmés par de multiples compétitions en piste. Une vingtaine de F1, propulsées par l’incontournable moteur Ford Cosworth DFV 3 litres de l’époque, étaient parmi les plus attendues. Y figuraient d’emblématiques monoplaces  : McLaren MP4/1, Brabham BT49, Williams FW07C, Ligier JS11, Tyrrell 009, 011 et 012, Lotus 87B, Shadow DN8, Hesketh 308E…

D’anciens coureurs de renom, parmi les meilleurs pilotes F1, étaient présents. Jacques Laffite a notamment pris le volant de sa Formule 1 de 1979. C’est avec sa JS11 à moteur Ford Cosworth qu’il avait cette année-là atteint la quatrième place du Championnat du Monde après avoir remporté les deux premiers GP de la saison. Ligier y a également fêté son cinquantenaire en grande pompe. Dans les années 1990, la marque installait son écurie à Magny-Cours. Aujourd’hui, Ligier Automotive est présent sur le Technopole de Magny-Cours. Il était donc naturel pour le constructeur d’y célébrer ses 50 ans avec des voitures exposées dans le paddock, mais également avec des Ligier en compétition.

Partager cet article