Formule E : Présentation de l’écurie Renault e.dams

renault-e-dams
Formule E : Présentation de l’écurie Renault e.dams

Le Championnat Formule E est un championnat créé en 2014 à l’initiative de de la FIA. Ces monoplaces entièrement propulsées par un moteur électrique disputent 12 courses aux quatre coins du monde sur 10 mois.

Pour la première saison 2014-2015, le Spark SRT 01E Renault était le seul modèle homologué. Depuis, les équipes peuvent développer leurs propres groupes propulseurs.

Les mots d’ordre de ce championnat sont énergie, environnement et divertissement.

Pour cette 3ème édition 2017, 10 équipes et 25 pilotes se sont lancés sur la grille de départ. Pour la 3ème année consécutive, Renault e.dams remporte le titre équipe !

Retour sur cette écurie française la plus titrée de la jeune histoire du Championnat FIA Formule E.

formule-e

 

L’écurie Renault e.dams

Avant de se lancer dans les nouvelles technologies avec la Formule E, DAMS (Driot Arnoux MotorSport ou Driot Associés Motor Sport) est une écurie française en sport automobile fondée en 1988 par l’ancien pilote de F1 René Arnoux et Jean-Paul Driot.

Elle prépare et forme les jeunes pilotes à la Formule 1 ; 27 pilotes passés dans le Team DAMS ont ainsi accédé à la catégorie reine du sport auto.

L’écurie s’est notamment illustrée pendant de nombreuses années dans les championnats de Formule 3, d’A1GP, de GP2 Series et aux 24H du Mans.

DAMS est donc depuis 25 ans une écurie solide, avec une belle expérience et un très beau palmarès.  

 

Le palmarès de l’écurie

1990 = Champion Pilote – Championnat F3000

1993 = Olivier Panis (parrain sportif de notre école de pilotage) Champion Pilote – Championnat F3000

1994 = Champion Pilote – Championnat F3000

2003 = Champion pilote – Championnat Eurocup Formule Renault V6

2006 = Alexandre Prémat & Nicolas Lapierre Champions du monde – Championnat A1GP

2009 = Champion Team & Pilote – championnat Formula le Mans

2010 = Champion Team + P1, P2 & P3 classement pilote – Championnat AutoGP + Champion Team & Pilote Formula le Mans

2011 = Romain Grosjean Champion pilote – championnat GP2 Series + Champion Team – championnat AutoGP

2012 = Champion Pilote & Team – championnat GP2 Series

2013 = Champion pilote & Team – championnat FR 3.5 Series

2014 = Champion pilote & Team – championnat GP2 Series + Champion Team – Championnat FIA Formula E

2015 = Champion pilote & Team – Championnat FIA Formula E

2016 = Champion Team – Championnat FIA Formula E

 

La team Renault e.dams

En 2014, DAMS annonce sa participation pour la saison inaugurale du tout nouveau championnat de Formule E sous le nom de e.dams. A cette annonce, le quadruple champion du monde français Alain Prost devient co-fondateur de l’équipe aux côtés de Jean-Paul Driot.

Soutenu par la marque Renault qui devient sponsor-titre, e.dams devient l’équipe la plus titrée de l’histoire du Championnat FIA Formula E.

En effet, dès la première saison, l’écurie remporte le titre de Champion Team, et réitère par deux fois l’exploit.

Cette saison, l’écurie s’est imposée avec six victoires sur les 12 courses.

team-e-dams

Alain prost et Jean-Paul Driot au commande de e.dams

Jean-Paul Driot & Alain Prost, tous deux reconnus dans le monde du sport auto sont les managers de e.dams.

Avec des parcours bien différents, ils allient à eux deux l’expertise parfaite pour la victoire.

Jean-Paul Driot est depuis près de 30 ans, fortement impliqué dans l’industrie française du sport automobile avec :

  • 9 années comme membre du conseil de la FFSA
  • La présidence de la commission des circuits FFSA en 1996-1997
  • Un poste de représentant de la FFSA auprès de la FOM
  • Un titre de chevalier de l’Ordre National du Mérite
  • Une médaille d’Or du Ministre des ports français

Son talent dans la prospection et le développement de jeunes talents en a fait l’un des meilleurs de son temps. Il a ainsi joué des rôles clés dans les carrières de plusieurs stars du sport auto vers l’ascension de la F1.

Alain Prost, avec ses quatre titres de champion du monde F1 est l’un des meilleurs pilotes de l’histoire.

Il signe sa première saison de F1 au sein de l’écurie McLaren en 1980 et est le premier pilote français sacré champion du monde en 1985. Ses années de F1 sont exemplaires : 51 victoires, 4 titres de champion du monde et 4 fois vice-champion. Sa rivalité avec le grand pilote Ayrton Senna tient aussi une grande place dans sa carrière. Il s’engage par la suite dans différentes activités avec plus ou moins de succès pour atteindre celle de Renault e.dams, la plus ambitieuse de sa carrière.

Les pilotes de l’écurie

Depuis la première saison 2014, les deux pilotes engagés par l’écurie e.dams sont :

  • Sébastien Buemi – pilote suisse

sebastien-buemiC’est un pilote que l’on peut qualifier de polyvalent ! A l’aise dans la catégorie monoplace comme dans la catégorie prototype, il a toujours rencontré le succès.

C’est en 1993 que Buemi démarre sa carrière sportive en karting. Il rejoint en 2004 le Red Bull Junior Team et se classe second en Formule BMW.

Par la suite, il participe à divers championnats tels que l’Eurocup Formula Renault 2, l’A1GP et la F3000 et termine en GP2 où il signe deux victoires.

En 2009, les portes de la F1 s’ouvrent à lui chez Scuderia Toro Rosso.

Plus récemment, il rejoint les rangs des pilotes Toyota en Championnat du Monde FIA d’Endurance.

Depuis 2014, il est pilote officiel du team e.dams, où il se place second puis premier au classement pilote.

 

  • Nicolas Prost – pilote français

nicolas-prostC’est un pilote qui s’est tourné tardivement vers le sport automobile, préférant terminer ses études dans un premier temps.

C’est en 2004 qu’il s’engage dans le championnat de France de Formule Renault 2.0 avec le Graff Racing, puis en F3 avec le Team Racing Engineering.

Il remporte les Euroseries F3000 en 2008, après une saison de seize courses sans faute.

Il remporte également par deux fois, le Trophée Andros Electrique en 2009 et 2010.

En 2013, il est vainqueur du Petit Le Mans et second au 24heures du Mans LMP1.

2014 est aussi une très belle année pour lui puisqu’il est sacré Champion pilote LMP1 FIA Endurance et vainqueur des 24heures du Mans LMP1 Privé.

Depuis 2014, il est également pilote officiel en Championnat FIA Formula E aux côtés de Sébastien Buemi.

Pour cette 3ème saison, il termine 6ème au classement général pilotes.

 

La Monoplace Renault e.dams : La ZE16

La Renault Z.E 16 se compose d’un châssis Spark-Renault SRT_01E et du groupe motopropulseur Z.E 16 développé par Renault Sport Racing.

Le châssis monocoque est en carbone tout comme le spoiler et les ailerons avant et arrière.

La carrosserie est en carbone et Kevlar.

La boite de vitesse est transversale et le boitier électronique standard MAT (Maclaren Apply Technology) Tag 400l. Le logiciel électronique de contrôle est développé par Renault.

Les batteries de traction qui pèsent 350 kg ont une autonomie de 25 minutes de course.

En termes de performances, l’accélération 0-100 km/h se fait en 4 secondes et la vitesse maximale est de 225 km/h.

Dimensions de la monoplace :

  • Longueur = 5000 mm
  • Largeur : 1800 mm
  • Hauteur : 1250 mm
  • Poids maximal avec pilote : 880 kg

renault-ze-16

Formule E saison 4, nouvelle épreuve pour Renault e.dams

Depuis la création du Championnat de Formule E, Renault s’est imposé comme le leader de cette discipline. Le groupe est le partenaire technique et le sponsor titre de l’écurie e.dams, il a ainsi pu apporter son expertise du véhicule électrique.

Au mois de septembre dernier, Renault et l’écurie Renault e.dams ont convié les médias français et internationaux ainsi que les partenaires du Team pour célébrer le 3ème sacre consécutif du Team.

Ils ont profité de cette occasion pour dévoiler en exclusivité la nouvelle livrée, la Renault Z.E 17 qui prendra la grille de départ de la saison 4.

En ce qui concerne les caractéristiques techniques de la voiture rien ou presque ne change : même motorisation, même châssis, même batterie de traction, même système électronique.

En effet, le règlement technique reste inchangé cette saison avant une évolution majeure prévue pour la saison suivante.

Esthétiquement parlant, la voiture reprend la teinte d’un bleu vif, couleur symbole de Renault dans l’électrique. Le jaune qui restait sur la Z.E 16 disparaît pour le blanc qui amène une touche d’élégance. La couleur est présente sous forme de liserés qui souligne la forme spéciale de l’aileron avant. Deux nouvelles lignes apparaissent du museau jusqu’à l’arrière de la monoplace. Deux autres lignes noires, sont présentes sur les pontons.

formule-ze-17

 

A l’issue de la réunion du Conseil Mondial du Sport Automobile du mois de septembre, une version provisoire du calendrier de couse a été dévoilée. Cette nouvelle saison, ne fait pas exception aux nombreux changements qu’effectue le championnat de Formule E sur les dates et les pays visités.

La principale grande surprise est l’annonce de l’une des courses du championnat à Zurich en Suisse, chose qui ne s’est pas produit depuis 1954.

Pour cette saison 2017-2018, le calendrier de course compte 14 courses, soit deux de plus que l’année précédente.

Cela s’explique du fait que la ville de Hong Kong fera deux journées de course en cette saison 4 contre une seule l’année passée.

Aussi, quatre nouveaux pays seront visités : le Chili (Santiago), le Brésil (Sao Paulo), l’Italie (Rome) et la Suisse (Zurich) au détriment de Buenos Aires en Argentine, de Monaco et de Bruxelles.

 

Le calendrier est encore à confirmer mais il semblerait qu’il s’établisse dans l’ordre suivant :

  1. Hong Kong (Chine) = 02 décembre 2017
  2. Hong Kong (Chine) = 03 décembre 2017
  3. Marrakech (Maroc) = 13 janvier 2018
  4. Santiago (Chili) = 03 février 2018
  5. Mexico (Mexique) = 03 mars 2018
  6. Sao Paulo (Brésil) = 17 mars 2018
  7. Rome (Italie) = 14 avril 2018
  8. Paris (France) = 28 avril 2018
  9. Berlin (Allemagne) = 19 mai 2018
  10. Zurich (Suisse) = 10 juin 2018
  11. New York (USA) = 14 juillet 2018
  12. New York (USA) = 15 juillet 2018
  13. Montréal (Canada) = 28 juillet 2018
  14. Montréal (Canada) = 29 juillet 2018

Pour la future 5ème édition de ce championnat Formule E, le constructeur Renault cédera sa place au groupe Nissan. 

 

 

Partager cet article