Le top 5 des plus gros constructeurs automobile au monde

logo Volkswagen
Le top 5 des plus gros constructeurs automobile au monde

Volkswagen

Le groupe, qui comprend Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Bugatti, Lamborghini, Bentley et Porsche, naît dans les années 1930 en Allemagne. La Coccinelle fait le succès de la société, puis viennent le fameux combi Volkswagen, et les mythiques Golf, Passat et Polo. Aujourd’hui très présent sur le marché chinois notamment, l’Allemand se place sur le podium des constructeurs automobiles avec, en 2018, une vente de 10,83 millions de véhicules. Mais ce chiffre inclut 233.000 poids lourds des marques MAN et Scania. Si on s’en tient aux seules voitures particulières (VP) et utilitaires légers (VUL), Volkswagen a écoulé seulement 10,6 millions de véhicules, le plaçant en troisième position du classement.

Toyota

Toyota reste troisième du classement, en 2018, avec 10,59 millions de véhicules écoulés dans le monde, y compris les camions. Longtemps classé comme premier constructeur mondial, le géant japonais règne sur le marché automobile depuis les années 1960. Après sa création dans les années 1930, l’entreprise est mise à mal par la seconde guerre mondiale. 1967 marque le lancement au Japon de la célébrissime Corolla. La Lexus est un succès vingt ans plus tard, plus la Yaris. Aujourd’hui, la marque japonaise est l’une des plus grandes entreprises à développer les voitures hybrides, avec son fer de lance, la Toyota Prius.

Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi

En 2018, Renault a vendu dans le monde entier 3,884 millions de véhicules tandis que Nissan affichait 5,653 millions de ventes et Mitsubishi 1,218 million. L’Alliance, qui a défrayé la chronique avec l’arrestation au Japon de son PDG Carlos Ghosn, s’est maintenue l’an dernier au premier rang des ventes automobiles mondiales. Le constructeur français, né à la fin du XIXe siècle, a marqué l’histoire de l’automobile avec des modèles comme la 4CV, la Dauphine, mais aussi la Floride à deux portes coupées ou cabriolet. Les années 1990 voient naître les citadines, comme la Clio ou la populaire Twingo, et les routières comme la Laguna. Fin 2017, le groupe Renault sort une nouvelle Alpine 110, 55 ans après le premier modèle. Le constructeur français est devenu dans les années 2000 un groupe mondial. En 2019, un projet de mariage avec Fiat-Chrysler avait été évoqué, mais n’a, à ce jour, pas abouti.

General Motors

En difficulté sur les marchés américains et chinois, General Motors se maintient tout de même au-dessus des 8 millions de véhicules vendus en 2018. GM a en effet perdu plus d’un million d’unités annuelles en vendant en 2017 son activité européenne (Opel/Vauxhall) au Français PSA (Peugeot, Citroën, DS). Le grand constructeur de Détroit, né en 1908, se remet doucement de la dérive financière des années 2000 qui avait mené à sa nationalisation en 2009. Le groupe possède des marques légendaires comme Chevrolet ou Cadillac.

Hyundai-Kia

Hyundai Motor (avec Kia) a vendu 7,4 millions de voitures en 2018, un nouveau record. Le groupe coréen se dénote par sa spécialisation dans les compactes comme la citadine à 5 portes Kia Picanto mais aussi les SUV avec Tucson ou Nexo, voiture électrique fonctionnant avec une pile à combustible à hydrogène commercialisé depuis 2018.

Partager cet article