Qu’est-ce que le Trophée Tourisme Endurance (TTE) ?

Qu’est-ce que le Trophée Tourisme Endurance (TTE) ?

L’histoire du TTE : Le Trophée Tourisme Endurance

Depuis sa création en 2009, le Trophée Tourisme Endurance, s’est fait un nom dans le monde de la course automobile. Tout type de véhicules se côtoient dans les paddocks puisque ce championnat national regroupe quatre catégories : le Trophée berline, le trophée Proto, le 1300 Mitjet et le free Racing. Basée au Mans, l’organisation du TTE rassemble pilotes, professionnels du sport automobile, experts techniques et mécaniciens réunis autour d’une passion. Le calendrier 2020 prévisionnel du Trophée Tourisme Endurance prévoit des temps forts comme une course sur le circuit Navarra, et de belles surprises. Pour toutes les voitures typées Berline et GT (toutes disciplines confondues) est prévue une course de quatre hors championnat « les 4 Heures de L’Anneau » à Biltzheim, avant la traditionnelle finale sur le Circuit Bugatti au Mans. Pour le FREE Berline/GT, Proto, Monoplace et Mitjet, vient s’ajouter le circuit d’Albi.

Le TTE regroupe 2 catégories Endurance

Trophée Berline

C’est la compétition phare du trophée. Cette course de quatre heures est ouverte aux berlines de tous types et de toutes marques. Pour la saison 2019, le TTE Berlines s’est achevé sur le Circuit Bugatti au Mans. 57 voitures s’étaient présentées sur la grille de départ pour cette finale, remportée par le duo Olivier Gomez-Sébastien Lajoux (700) sur Vortex Light, qui a d’ailleurs réalisé le meilleur chrono en 1’56 »030 soit 129,8 km/h de moyenne sur le tour.

Trophée Proto

Les organisateurs du TTE ont créé une série endurance d’une durée de trois heures exclusivement réservées aux prototypes : Le Trophée Proto. Ce trophée, validé par la FFSA, se déroule en sept meetings sur les plus beaux circuits de France comme Magny-Cours, Nogaro, le circuit Dijon-Prenois ou encore l’Anneau du Rhin.

Le TTE regroupe plusieurs catégories Sprint

1300 Mitjet

Également organisée lors de sept meetings, cette course allie convivialité dans le paddock et sportivité sur la piste. Les pilotes s’affrontent au volant d’une voiture de course par excellence. La Mitjet est une catégorie de voitures sportives low cost destinée à participer à des épreuves automobiles, dont le slogan est « la course pour tous ». Créée en 2006, la Mitjet 1300 est le premier véhicule de la série. Ce véhicule léger et puissant associant un châssis tubulaire à un moteur 1 300 cm3, combiné à une boîte de vitesses séquentielle, est conçu spécialement pour les courses sprint. Avec 150 cv pour 650 kg, la 1300 Mitjet est taillée pour le sprint. La compétition commence par des essais privés, puis une séance qualificative de 25 minutes, deux courses sprint de 20 minutes et enfin une course de 30 minutes avec un arrêt obligatoire de 3 minutes.

Free Racing

Gentlemen drivers ou amateurs se répartissent par catégorie de voiture : FREE Berline’Cup, GT’Cup (Lotus, Caterham, Silhouette…), Proto’cup, et la Formula’Cup qui rassemble les monoplaces Tautus, Arcobaleno, BMW ou Caparo. Là aussi, les pilotes peuvent se rencontrer lors de sept meetings, de Magny-cours au Mans pour la finale en passant par Ledenon, et Charade. Pour le déroulé, est prévue une séance d’essais qualificatifs de 20 minutes, voire 30 minutes et plus pour les FREE Proto’Cup. Pendant les essais, chaque pilote doit obligatoirement effectuer un tour chronométré (le ravitaillement en carburant est strictement interdit).

La FREE Berline/GT’Cup est composé de deux courses Sprint de 20 minutes et d’une Course Longue de 40 minutes. Lors de la Course Longue, un arrêt au stand de 2 minutes est obligatoire. La saison 2019 du TTE Free Berline / GT’cup a débuté sur le tracé du Vigeant Val de Vienne, réputé pour être l’un des circuits les plus techniques de France, avec sa fameuse épingle. Pas moins de 43 engagés ainsi que trois réservistes se sont avancés sur le circuit. Parmi eux, 21 voitures ont représenté Renault, avec notamment 3 Clio II Cup dont celle du PGS Racing, aux côtés d’une Seat supercopa mk2, d’une Audi R8 ou d’une BMW M4. Pour la FREE Proto’Cup, même déroulé à quelques différences près. Les pilotes pourront participer à deux Courses Sprint de 20’ et d’une Course Longue de 40’. Lors de la Course Longue, un arrêt au stand de 2’30’’ est obligatoire.

La Course Longue FREE Proto’Cup est intégrée dans la course du Trophée Proto Endurance de 3 heures. Pour la compétition des monoplaces, la Formula’cup se compose de deux Courses Sprint de 25’ et un tour. La dernière catégorie du Free Racing, créée en 2018, a débuté sa deuxième année, avec, à l’ouverture de la nouvelle saison, seize engagés qui ont pris place sur le circuit Le Vigeant du Val de Vienne. Lamo Racing, écurie engagée également en Ultimate Cup, était représentée par sept monoplaces, tandis que l’équipage David Team était équipée d’une Formula Premium.

Suivre l’actualité du Trophée Tourisme Endurance

Partager cet article