Quelle est la différence entre supercar et hypercar ?

Supercar ou hypercar, voiture McLaren
Quelle est la différence entre supercar et hypercar ?

Supercars comme hypercars méritent le superlatif. Ces voitures de sport très haut de gamme sont convoitées et admirées par les amateurs de belles mécaniques. Cependant quelques critères différencient ces deux modèles.

Supercar ou hypercar, voiture McLaren

Voiture supercar ou hypercar, quelle est la différence ?

Conçues par les grands constructeurs automobiles comme Aston Martin, Jaguar ou Mercedes-Benz, ces hypercars et supercars s’imposent immanquablement comme les plus belles voitures du monde. Leur puissance, leur vitesse maximale, leur technologie de pointe et leur design futuriste font rêver. Mais il est parfois difficile de réellement différencier ces voitures de prestige.

Supercar, la puissance d’une voiture de sport

La « super voiture » se démarque par son esthétisme unique, ses performances, sa technologie, et bien sûr, son prix très élevé. Généralement conçue en série limitée, la voiture supercar est un modèle rare et prisé.

Mais un flou relatif entoure la notion de « supercar », terme apparu en 1920 dans The Times. En 1966, la revue Popular Science qualifie de supercars des bolides américains comme la Buick Skylark GS 400, la Pontiac GTO ou encore la Dodge Coronet. On considère la Lamborghini Miura sortie en 1966 comme l’une des premières supercars. D’autres accordent la paternité à la mythique voiture de course Ford GT40 et son moteur V8 fabriquée à 126 exemplaires, de 1964 à 1968.

Aujourd’hui, les supercars développent une motorisation supérieure à 500 chevaux. C’est le cas de la Maserati MC12 et ses 630 chevaux, d’une vitesse de pointe de 330km/h, ou encore les modèles comme la Porsche Carrera GT ou la McLaren F1 capable de passer de 0 à 100km/h en 3,4 secondes.

Hypercar, la voiture sportive haut de gamme par excellence

Ce véhicule de prestige incarne une gamme supérieure à la supercar. Plus puissante, plus rapide, plus chère, chaque hypercar est en réalité une supercar boostée en version plus performante. Cette crème de la crème des voitures de luxe est facilement reconnaissable à son design tout droit sorti d’un imaginaire futuriste. On pense à la Bugatti Veyron 16.4 dévoilée en 2000 lors du Mondial de l’automobile de Paris qui atteignant la vitesse de 431,072 km/h : elle était alors la voiture de série la plus rapide du monde. Avec un moteur W16, une boîte de vitesse à 7 rapports, une puissance de 1 200 chevaux, un châssis en aluminium et les éléments de sa carrosserie en fibre de carbone ; elle a été élue voiture de l’année par l’émission télévisée britannique Top Gear.

Supercar et hypercar, les différentes voitures d’exception qui font rêver

La Porsche 918 Spyder présentée lors du Salon de Genève a inauguré la décennie 2010 des supercars en grande pompe. Les voitures de prestige s’ouvrent au moteur électrique, avec des supercars hybrides comme La Ferrari LaFerrari ou l’Aston Martin Valkyrie et son moteur V12 atmosphérique. En 2020, la supercar Rimac C-Two qui atteint les 412km/h présente une batterie lithium-manganèse-nickel d’une capacité de 120 KWh lui autorisant une autonomie de 550 km.

Pour les hypercars, il faut évoquer la Lamborghini Terzo Millennio, la Bugatti Chiron noire ou la Maxximus G-Force qui développe une puissance de 1 600 chevaux grâce à deux turbo-compresseurs. La firme SSC North America, anciennement Shelby SuperCars, produit en 2007 la SSC Ultimate Aero qui bat un record de vitesse à 412,33 km/h et est homologuée par le Guinness des records de voiture de série la plus rapide du monde avant d’être détrônée par la Koenigsegg CCXR. La marque suédoise a notamment créé la Koenigsegg Agera RS1 présentée au salon de l’automobile de New York. Avec ses 1360 chevaux et son moteur V8, elle est l’une des plus rapides du monde. Puissance extrême, technologie dernier cri et prix exorbitant, tous les superlatifs valent pour les hypercars.

Partager cet article