Praga R1R : cette monoplace homologuée pour la route

praga r1
Praga R1R : cette monoplace homologuée pour la route

Présentation de la marque Praga

Le constructeur automobile tchèque Praga a été spécialisé dans la production de voitures, mais aussi de kartings, de voitures de sport, de camions et d’avions. Née en 1907, sous l’impulsion de l’entrepreneur František Ringhoffer, la firme se lance dans la fabrication de motocyclettes dans les années 1920, puis de chars d’assaut dans la période avant-guerre. Après 1945, les ateliers sont détruits. Avec le communisme, la société est nationalisée, l’usine est reconstruite.

À partir de 1947, elle reprend la fabrication d’automobiles de gamme moyenne et de camions destinés au transport routier comme le fameux Praga V3S de 1953. Après sa privatisation en 1989, la société connaît une grave crise. Entre les années 1990 et 2000, elle se lance dans la production de motos Enduro et Supermotard avant de l’arrêter définitivement en 2003. Praga refait son apparition en 2010 sous le label Praga Racing grâce à l’aide du petit constructeur slovaque K-1 Engineering et à l’équipe de course Race 4 Slovakia qui réalisent la voiture de course K-1 Attack. En 2016, elle sort la version routière Praga R1R en seulement 68 exemplaires.

Les spécificités de la Praga R1R

Comme les modèles de l’écurie Renault en compétition, la Praga R1R utilise un moteur 2 litres Turbo 4 cylindres en ligne, d’une puissance de 390 chevaux et d’un couple 530 Nm à 4200 tours minute. Elle peut passer de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes ! Son aileron arrière permet de plaquer la voiture au sol, ce qui permet à la R1R d’enchaîner des virages à des vitesses records.

Cette monoplace d’un poids léger – 690kg – est composée d’une carrosserie et châssis monocoque en carbone. A l’intérieur de l’habitacle, cette sportive propulsion dépouillée embarque un volant détachable et un siège baquet en carbone.

L’originalité de cette monoplace

C’est plus qu’une voiture de sport. La marque Praga a marqué l’actualité automobile en sortant son bolide puisque la grande originalité de la Praga R1R est qu’elle est homologuée sur la route. Il faudra tout de même débourser 190 000 € pour s’offrir ce plaisir. À noter qu’il est possible d’ajouter une place supplémentaire pour faire profiter un passager, mais la conduite en position centrale est plus agréable pour le pilote.

Les limites de la monoplace Praga R1R

Ce petit bijou séduira les amateurs de sport automobile. En revanche, sa puissance est telle qu’elle est en réalité peu adaptée à la circulation sur route. Pour faire rugir le moteur et expérimenter les sensations fortes que promet la Praga R1R, mieux vaut profiter des journées trackdays. Ces événements réunissent des amateurs sur circuit homologué et sécurisé pour la pratique du pilotage. Ce sont des propriétaires de bolides (Ferrari, Lamborghini, Bentley ou Ford Mustang…) qui louent une piste à la journée pour partager une passion commune. Il ne s’agit pas d’une compétition. Ces journées permettent de piloter sa propre voiture et d’en tester toutes les capacités.

Partager cet article