La nouvelle Koenigsegg Agera RS1 dévoilée au New York Auto Show

koenigsegg-rs1
La nouvelle Koenigsegg Agera RS1 dévoilée au New York Auto Show

1/ Présentation de la marque Koenigsegg


La société Koenigsegg Automotive AB a été fondée en 1994 par Christian Von Koenigsegg. Le jeune homme, de 22 ans, rêve de produire la voiture de sport idéale, une « supercar » aussi performante qu’une Formule 1 mais parfaitement utilisable au quotidien.

Il confie la réalisation au designer David Craaford, et bénéficiera pour son premier prototype du soutien du constructeur Volvo, avec l’utilisation d’un moteur V8.

Le premier prototype est présenté en 1997, lors du festival de Cannes. Mais il faudra attendre 5 ans avant que le premier client prenne le volant de la Koenigsegg suite à des mises au point techniques sur la voiture.

Elle présentait un corps en carbone avec un toit détachable. Malgré des ressources économiques limitées, de nombreuses pièces ont été créés spécialement pour cette voiture : le châssis, les suspensions, les freins…

Koenigsegg

Afin d’acquérir une certaine image auprès des amateurs de supercars, la marque suédoise décide de s’attaquer au record du monde de vitesse pour voiture de route.

C’est ainsi qu’en 2005, la marque Koenigsegg atteint un record de vitesse de 388,7 km/h et bat le record précédent obtenu par la McLaren F1 sur le circuit de Nardo en Italie.

Ce record sera battu quelques mois plus tard par la Bugatti Veyron 16.4. Koenigsegg fait partie des rares constructeurs qui ont la voiture la plus rapide homologuée sur route.

La philosophie de Christian Von Koenigsegg est axée uniquement sur la performance ce qui rend ses voitures de route uniques au monde.

 

Historique des voitures Koenigsegg

  • 1997 = Koenigsegg CC: succès au festival de Cannes, qui a permis sa commercialisation quelques années plus tard.
  • 2000 = le premier prototype de production a fait ses débuts au grand public au Salon de l’automobile de Paris. La voiture présentée était la Koenigsegg CC8S qui est devenu la voiture crash-test qui a permis au constructeur d’homologuer les véhicules pour la vente.
  • 2002 = la première CC8S, a été construite en 2002 et présentée au Salon de l’automobile de Genève en mars 2003. 6 exemplaires ont été produits ce qui en fait le modèle du constructeur le plus rare jamais réalisé.
  • 2004 = Koenigsegg CCR: version améliorée de la CC8S, elle est produite entre 2004 et 2006. 14 exemplaires seront vendus.  Le design du corps de la voiture a été amélioré, il possède également un moteur plus puissant avec 806 ch.
  • 2006 = Koenigsegg CCX: il est le premier modèle vendu sur le marché américain. Cette voiture répond à toutes les normes mondiales en matière de sécurité et d’émissions.
  • 2007 = Koenigsegg CCXR: première supercar « verte » du monde. Elle est équipée d’un capteur et d’un équipement qui permet à la fois de fonctionner à l’essence ordinaire, au E85 ou avec un mélange des deux.
  • 2007 = CCGT Koenigsegg: parallèlement, le CCGT a été développé dans le but de participer au GT1 sur le circuit du Mans. Malheureusement le projet n’aboutira pas ; suite à des modifications de règlementation de la FFSA trop importantes pour le constructeur.
  • 2008 = Edition Koenigsegg CCX & CCXR: les deux modèles ont été présentés au salon de l’automobile de Genève en mars 2008. Il y a eu 4 éditions CCXR et seulement 2 éditions CCX. Le corps de la voiture est en carbone transparent, une aérodynamique sur mesure et d’une suspension spéciale. L’édition CCX a reçu une légère augmentation de puissance avec 888 ch. Cette voiture réalise plusieurs records de vitesse : 0-300 km/h en 29.2 secondes et 0-200 km/h en 9.3 secondes.
  • 2010 = Koenigsegg Agera: Agera signifie « agir », elle a été dévoilée au salon de l’Automobile de Genève en mars 2010. Avec un intérieur souligné par un nouveau système d’éclairage, de nouvelles roues et un double turbo, elle remporte le prix Top Gear Hypercar.
  • 2011: Koenigsegg Agera R : 4 ans après le modèle CCXR à l’éthanol, ce nouveau modèle est capable de fonctionner avec du 95 et du E100.
  • 2012 = Koenigsegg Agera S: Elle est la première voiture du constructeur à fonctionner avec une essence 95 avec une puissance maximale de 1040 ch. Elle dispose de nouvelles roues AirCore, révolutionnaire puisqu’elles pèsent 40% de moins que les roues en alliage ordinaire. C’est le premier groupe à proposer des roues en fibre de carbone sur les voitures construites en usine.
  • 2014 = Koenigsegg One: 1 : Le rapport poids puissance de cette voiture est une vraie révolution. Elle réalise des records de course notamment sur le circuit de Spa-Francorchamps et Suzuka. Six voitures clients ont été construites.
  • 2015 = Koenigsegg Regara: Présenté au salon de Genève, le constructeur propose une nouvelle révolution. Le Regera dispose de 3 moteurs électriques combinés avec un moteur V8 et fonctionne sans boîte de vitesses. Sur une période de 5 ans, 80 modèles seront construits.
  • 2015 = Koenigsegg Agera RS: en cette même année, le constructeur présente cette nouvelle version de la Agera. Avec ses 1160 ch, elle est composée d’une aérodynamique avancée et d’une gestion de la stabilité gérée en interne par le constructeur. 25 unités sont produites.
  • 2017 = Koenigsegg Agera RS1: présentée au salon de l’automobile de New York, cette voiture est l’une des plus rapides du monde. Avec ses 1360 ch, elle dispose d’un moteur V8.

Comme nous pouvons le constater, ce constructeur pousse à chaque fois un peu plus les limites de l’innovation. Le groupe a présenté et breveté plusieurs nouvelles technologies :

  • Châssis en carbone & réservoir de carburant intégré 

Avantages : Une plus grande sécurité, un équilibre du châssis et une meilleure répartition du poids de la voiture.

  • Des sièges en mousse à mémoire de forme

Avantages : les sièges sont auto-moulés sur plusieurs formes de corps. Cela apporte plus de sécurité au conducteur en cas de choc et un confort supplémentaire.

  • Suspension Triplex 

Avantages : Ce système diminue la dureté de la barre anti roulis lors de la conduite sur ligne droite. Il diminue également la rigidité de l’amortisseur sur les bosses.

  • Géométrie variable – turbo simplifié

Avantages : une tolérance de chaleur plus élevée et moins de complexité par rapport aux turbos à géométrie variable traditionnelle.

  • WG PREKAT SYSTEM

Avantages : il réduit la contre-pression dans les systèmes d’échappement, qui permet augmenter l’effet de puissance et rend l’échappement plus propre.

  • Aile arrière réactive : pour le modèle Agera R

Avantages : augmente l’aérodynamique sans hydraulique ni système électronique.

  • Roue sen carbone HOLLOW AIRCORE

Avantages : elle diminue la masse rotationnelle non suspendue de la voiture.

  • Brevet pour FREEVALVE

Cela consiste à supprimer les arbres à cames du moteur à combustion qui donne une liberté totale au fonctionnement de la vanne.  

 

2/ Présentation de la voiture au New York Auto Show

Ce modèle, une nouvelle édition unique de l’Agera RS a été construit spécialement pour un client américain, selon ses exigences et celles de son fils.

Entièrement personnalisée, la Koenigsegg RS1 s’habille d’un blanc « Arctic White » ponctué de touches de bleu sur les côtés et l’aileron arrière pour plus de contraste.

A l’intérieur, le tableau de bord et l’encadrement des portières présentent une finition en fibres carbone poli et en aluminium noir anodisé. Les sièges quant à eux, sont en cuir alcantara bleu également.

En ce qui concerne l’équipement et les caractéristiques de la RS1, elle est décapotable : le toit peut se glisser dans un compartiment du coffre. Elle dispose d’un système complet d’aide à la navigation, d’un contrôle de la température, de sièges électriquement ajustables et d’un système d’élévation hydraulique de la voiture afin de ne pas s’abimer avec les irrégularités de la route.

En matière de performances, cette voiture est remarquable, puisqu’elle est une des plus rapides au monde.

Cette puissance est en grande partie due à la légèreté de la Agera RS1 : 1395 kg presque l’équivalent de 1ch pour 1 Kg.

Aussi, le modèle est équipé d’un moteur V8 de 5L entièrement monté par la marque suédoise et développe 1360ch.

Il dispose également d’une transmission automatique à 7 vitesses, envoyée directement dans les roues arrière par un système électronique de traction et de stabilisation développé également par le groupe.

Sa vitesse de pointe est extraordinaire : 355 km/h avec 0 à 10km/h effectué en 2.8 secondes et à 300km/h en 12.3 secondes.

koenigsegg-rs1

koenigsegg-rs1

3/ Sans maîtrise la puissance n’est rien

Pour toute personne passionnée et qui possède une voiture hyper sport ou GT, ou tout pilote qui souhaite évoluer de manière professionnelle dans le monde du sport auto type GT4, il est important d’améliorer sa technique de pilotage pour accroitre efficacement sa performance.

La monoplace est la meilleure solution pour améliorer son pilotage en berline. En effet, le rapport/poids puissance est équivalent ou plus important à certains types de voiture GT.

Notre école de pilotage CD SPORT vous propose des journées clés en mains pour un entrainement intensif en Formule Renault 2.0.

Sur les plus beaux circuits français et européens, avec un budget maîtrisé, il est possible d’optimiser sa technique de pilotage grâce aux conseils de nos coachs, tous pilotes professionnels et expérimentés. 

cdsport

Durant cette journée dite « coaching », l’équipe CD SPORT s’engage à :

  • Un suivi du bord de piste par nos coachs, pour une optimisation de votre pilotage et une amélioration de vos performances
  • L’études des pistes d’amélioration et d’analyse de votre pilotage
  • L’étude des acquisitions de données par notre ingénieur.

Nous vous proposons donc un dispositif pointu et ultra personnalisé :

  • Un minimum de 2 coachs en bord de piste
  • Un roulage intensif avec un budget maîtrisé : 160 kilomètres de roulage par pilote et par jour
  • Des pistes louées en exclusivité et un nombre restreint pour votre confort de travail et une plus grande discrétion sur votre training.

Programme type d’une journée coaching :

08h30 accueil sur le circuit

08h45 briefing avec les coachs et l’ingénieur

09h00 équipement du pilote

09h15 reconnaissance du circuit en berline avec le coach

09h30 début du roulage

10h30 1ère analyse des coachs et de l’ingénieur

11h00 roulage et mise en place des techniques demandées

12h15 débriefing technique des coachs; définition des objectifs techniques de l’après-midi

12h45 déjeuner

14h00 début du roulage

15h30 validation des objectifs par les coach, analyse des corrections par les pilotes

16h00 roulage

17h30 débriefing et analyse des objectifs

Partager cet article