Combien coûte une Ferrari ?

ferrari 458 spider
Combien coûte une Ferrari ?

Les amateurs de belles voitures sont indubitablement séduits par la mécanique, l’innovation technique et le design poussé imaginés par le constructeur italien Ferrari. La marque fondée en 1947 a vu sortir de ses usines les plus beaux bolides. De la Ferrari 166 MM aux modèles les plus récents, Ferrari suscite toujours une véritable fascination. La marque au cheval cabré est indissociable de la compétition automobile. Le budget d’une écurie en F1 semble vertigineux : Ferrari avait investi pour la saison 2014 quelque 370 millions d’euros. Pour les particuliers désireux de s’offrir l’une de ces voitures de sport, les prix s’envolent également.

Combien coûte une voiture de la marque Ferrari ?

Comme pour toutes les voitures neuves, il existe différentes entrées de gamme. S’il fallait donner une fourchette, un aficionado de voitures sportives devrait prévoir une enveloppe oscillant entre 200 000 et 300 000 euros. À titre d’exemple, la Ferrari 488 GTB, avec moteur V8 bi-turbo capable d’atteindre la vitesse maximale de 330 km/h se vend 200 000 €. La Ferrari Portofino V8 3.9 T 600ch affiche un prix d’achat similaire. Produite à partir de 2017, la 812 Superfast dotée d’un moteur V12 coûte neuve environ 300 000 €.

Sur le marché de la voiture de collection, certains modèles se négocient à des tarifs moins élevés. Il est possible de s’offrir un coupé Ferrari 330 GT des années 1960 pour moins de 300 000 euros ou encore un cabriolet Ferrari 328 GTS de la décennie 1980 pour 75 000 euros. Les petites annonces spécialisées proposent des offres pour les passionnés qui veilleront au kilométrage et à l’état général du véhicule, de la motorisation à la carrosserie en passant par les pneumatiques.

Quelles sont les Ferrari qui coûtent le plus cher ?

Les voitures supercars de la marque italienne sont sans surprise celles qui affichent un prix d’achat élevé. Pour sa supercar hybride SF90 Stradale, Ferrari a annoncé en 2019 un tarif de base fixé à 443 513 €. Un prix raisonnable pour ce modèle qui se contente d’un V8 suralimenté et qui a été produit en série, à l’inverse de la « LaFerrari », qui a été produite à seulement 499 exemplaires et est vendue pour 1,2 million d’euros. Quant aux modèles de collection, les prix ont tendance à littéralement flamber. La Ferrari 250 GTO de 1962 s’est vendue 35 millions de dollars en 2012.

Combien coûtent les options sur une Ferrari ?

Les prix affichés ne comptent pas les dépenses périphériques. Pour ajouter des options, la mise de départ devra fatalement grimper. La Ferrari 488 GTB, présentée en grande pompe au salon de Genève en 2015, valait 210 000 euros. Mais la firme au cheval cabré propose une longue liste d’options qui restent chères. Les aficionados de la voiture italienne ont dû débourser 540 € pour une plaque dédicacée argentée et 1 320 € pour les deux écussons Scuderia Ferrari sur les ailes avant, et même 8 880 € pour s’offrir la couleur extérieure historique de Ferrari. Les clients fidèles qui convoitent les éléments en carbone ont dû mettre une rallonge de 1 440 € pour les seuils de portes extérieurs en carbone par exemple et 6 480 € pour les sièges Racing Carbone Goldrake. A l’intérieur, le volant à LED valait à lui seul quelque 5 400 €.

Après l’achat d’une voiture Ferrari, son heureux propriétaire devra prendre en considération la consommation, mais aussi les frais d’entretien. Le budget annuel est estimé à 1 000 euros. Piloter une Ferrari implique également de souscrire une assurance, coûteuse pour ce type de modèle. Par ailleurs, pour conduire une voiture de sport lors d’une compétition, il faudra penser à l’assurance circuit. À cela s’ajoutent les impôts : notez que les taxes sont évaluées en fonction du nombre de chevaux et des émissions de CO2.

Partager cet article